Page images
PDF
EPUB

AVERTISSEMENT

POUR LES

TOMES VIII. ET IX.

[ocr errors]
[ocr errors]

UMOici le huitiéme Tome

de mon Recueil ; le V

neuvieme paroitra dans JQCOO peu de tems. Celui-ci

renferme les Piéces qui font une suite du Tome VII. fur la Succession de Berg & Juliers , sur les Affaires d'Oostfrise,

sur l’Erection des Compagnies de Commerce. Le Tome IX. contiendra la Suite des Negociations touchant la Succession de Parme & Toscane ,

les démêlez à cette occasion entre les Cours de Vienne & de Madrid, & tout ce qui s'est passé dans la Declaration de la Guerre, qui s'est allumée sur la fin de l'Année derniere, entre la France & l'Empereur.

Je dois faire remarquer à mes Lecteurs, par raport à ce dernier Article, que je ne mettrai dans ce Volume, que les Actes, Mémoires & autres Piéces Autentiques, & que j'en banirai tous ces Ecrits qui sentent ou la Satire, ou le Libelle, qui ont été répandus à pleine main en Pologne, & ailleurs, depuis la mort du Roi Auguste II. Ce n'est pas que je ne croye que ces Pié. ces Anonymes, ou non avouées ne soyent souvent très propres à

à donner une idée du Secret d'une Negociation, ou de toute Affaire, dont on peut découvrir le Fond & la Verité à travers la partialité qui regne ordinairement dans ces Pamflets, ou feuilles volantes. Mais, comme disoit très sensément le Meunier de la Fable,"

Ex bien fou de cerveau Qui prétend contenter tout le monde ex fon Pere. quelque choix qu'on fit de ces Pié

ces

pour éviter

ces qui renferment quelque chose de bon , ou mecontenteroit toujours quelqu'un, ainsi cet inconvenient j'ai refolu de les retrancher toutes, & l'on ne trouvera dans ce Volume, ni Exposé, Sincere des Elections, &c. ni Lettre sur les Affaires de Pologne, &c. ni Reflexions d'un Politique Impartial, ni les Epistola Familiares subtempus Interregni , ni les exhortations Fraternelles, & ni les Lettres d'un Hollandois à un Prusien. Non que nous n'ayons eu soin de rafsembler toutes ces Piéces fugitives, mais elles pouront paroître ailleurs où elles ne seront pas deplacées; & nous tâcheront en nous conduisant ainsi d'éviter les reprimandes que nous ont attirées deux Piéces du Tome VII. que nous n'y aurions pas inserez, si nous n'avions fçu, à n'en pas douter, qu'elles sortoient du Cabinet d’un Ministre, qui avoit ses raisons pour les publier alors, & qui en auroit d'autres à

pré

[ocr errors]

présent pour les desaprouver ; sans que nous soyons pourtant responsables de leur contenu, ni même de leur publication, puisque nous ne les avons inserées dans ce Volume, que plus de six mois, après qu'elles avoient été imprimées & repanduës de tous côtez, sans qu'on en ait fait de recherches. Cependant si parmi ces Piéces publiques, que cette Loi, que nous nous prefcrivons, nous fait rejèter, il s'en trouvoit quelques-unes, que quelques Ministres voulut voir dans ce Recueil, nous nous ferons un Plaifir d'obéir aux ordres, qu'ils voudroient bien nous en donner, par écrit , afin de nous mettre à couvert de tout blâme.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

De &.

Eduction des Droits de la Maison Palatine fur

les Etats de Berg o Juliers, ac Pag. 1 Cent Argumens qui prouvent les Droits du Roi de

Pruffe à la Succession de Berg Juliers. 64

1

AFFAIRES D'OOST-FRISE.

Succincta fpecies facti de Controverfiis Seren. Fri

fiorum Orientalium Principis cum Ordinibus Provincialibus.

84 Relation courte o fondamentale du Droit de Garantie de L. H. P. en Ooft-Frise.

154 Courte Reponse à un Ecrit intitulé Relation courte, c.

181 Principaux Griefs des Etats d'Oost-Frise.

227 Les Gravamina Generália des États d'ooft. Frise, ec.

258 Reponce aux Griefs des Embdois.

262

AF

« PreviousContinue »