Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" France qu'il avait formé une liste de proscription ; je n'ai' pas voulu récriminer ; mais j'ai vu hier la séance des jacobins ; j'ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwel , et je me suis armé d'un poignard pour lui... "
Histoire de France, depuis la révolution de 1789: écrite d'après les ... - Page 380
by François Emmanuel vicomte de Toulongeon - 1803 - 439 pages
Full view - About this book

Revue historique et fastes littéraires: L'Inquisition et ses ..., Volume 3

Inquisition - 1846
...bas le tyran J s'écrie-t-on de toutes parts, à bas le tyran ! » Tallien répond : veau Cromwell , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein, si la Convention nationale n'avait pas le courage de le décréter à l'instant d'accusation. » En prononçant...
Full view - About this book

Bibliothèque universelle de Genève

1847
...séance des jacobins et j'ai frémi pour ma patrie. J'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwell , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein si la convention n'avait pas le courage de le décréter d'accusation. (Applaudissements.) « Cependant...
Full view - About this book

Histoire des Français depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Volume 4

Théophile Lavallée - France - 1847
...: « J'ai vu hier, dit-il, la séance des Jacobins; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwell, et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein , si la Convention n'avait pas le courage de le décréter d'accusation. » Alors on décrète la permanence...
Full view - About this book

Galerie historique de la révolution française (1787 à 1799)

Albert Maurin - France - 1849
...séance des Jacobins, et j'ai frémi pour la pairie 1 J'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwell, et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein, si 1» Convention n'avait pas le courage de le décréter d'accusation. » En même temps Tallien tire...
Full view - About this book

Galerie historique de la révolution française (1787 à 1799).

Albert Maurin - France - 1849
...séance des Jacobins, et j'ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former l'armée du nouveau Croimvell, et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein, si la Convention n'avait pas le courage de le décréter d'accusation. » En même temps Tallien tire...
Full view - About this book

Histoire de la Révolution française, Volume 4

Nicolas Villiaumé - 1850
...la séance des Jacobins; j'ai frémi pour la patrie; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwell, et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein, si la Convention nationale n'avait pas le courage nécessaire de le décréter d'accusation. » Tallien...
Full view - About this book

Histoire de la révolution française: 1789, Volume 4

Nicolas Villiaumé - 1851
...la séance des Jacobins; j'ai frémi pour la patrie; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwell, et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein, si la Convention nationale n'avait pas le courage nécessaire de le décréter d'accusation. » Tallien...
Full view - About this book

Histoire de la convention nationale, Volume 4

Amable-Guillaume-Prosper Brugière baron de Barante - 1851
...triomphera. J'ai vu hier la séance des Jacobins ; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cronrwell , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein , si la Convention n'a pas le courage de le mettre en accusation. Mais elle prendra des mesures énergiques...
Full view - About this book

Histoire de la révolution français: depuis 1789 jusqu'en 1814, Volume 2

Mignet (M., François-Auguste-Marie-Alexis) - France - 1855
...séance des « Jacobins; j'ai frémi pour la patrie! J'ai vu se « former l'armée du nouveau Cromwell, et je « me suis armé d'un poignard pour lui percer le « sein si la convention nationale n' avait pas la « force de le décréter d'accusation ! » II sort son poignard,...
Full view - About this book

Histoire complète de Bordeaux, Volume 2, Parts 1-2

Patrice-John O'Reilly - Bordeaux (Aquitaine, France) - 1856
...aux Jacobins; j'ai vu, j'ai » entendu, j'ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former l'armée » du nouveau Cromwel , et je me suis armé d'un poignard , » pour lui percer le cœur, si la Convention nationale n'avait » pas le courage de le décréter d'accusation. » En prononçant...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF