Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

tion des vailfeaux de guerre hollandois dans les ports de fa domination. Depuis qu'il est dans cette derniere ville, les chemins tơne inteitės 'de voteurs , qui ont commis beaucoap d'excès entre Mequinez & Fez. L'expédition contre les montajnirds n'ayant point eu de succès l'empereur en a fait arrêter 300 qui étoient venus faire leur paque à fa cour. Les mêmes nouvelles ajoutent que Muley Ali, héricier présomptif de la couronne, & gouverneur de Fez, eft parti pour Salé, d'où il doit, en fuivant la cdre pas Safy & Mogador , se rendre à Maroc, & accendre les ordres ultérieurs de son père. Muley Mamon , second nls de l'emreur, demeure à Salé, & les autres func réparti's entre MaFOC, Fez & Mequinez, suivant l'usage des fuuverains de cet empire, qui difpersent leur famille dans laurs écars.

On écric de Lisbonne que le 8 Mai dernier, à la suite des pluies & des vent's qui régnvient depuis an mois un vaiffcau Hollandois fui frappé du connerre. La maa Fiere électrique de la foudre fit le tour du mar, descendit sur le pone, où elle rompis quelques planches, & re prée cipica de la dans l'eau. C'ett la route cracée par les équi. pages qui prennent actuellement contre l'arcraion du tonnerre les précaucions donc on a déjà parlé plusieurs fois. Ce qu'il y eut encore de fingulier dans cette circonstance, c'est que la foudre, avant que de s'éceindre dans l'eau, s'auacha à un paquebot anglois , où elle no fit cependant aucun: dégår. Elle effraya seulement un jeune mousse, dont elle fendic les boucles en effeuraae res fouliers. Un dernier ricochet la replongea dans l'eau, où finir fon action. On assure que peu de tems après on entendit fur terre un coup de connerre violent,

Les lettres de Batavia donnent un nouvel exemple du malheur arrivé aux illes de Banda dans le fiecle dernier, & qui sera longtems à craindre pour les établissemens hollandois de cet Archipel asiatique au sud des illes Moluques. Une masse de pierre en feu se déracha, un roir du volcan ou de la montagne brûlante de Gonapi, autremene Gunnanoppi, & comba sur le magasin des équipages. Elle fendis par le milieu une poutre de 16 pouces avec un cordage de 18 pouces d'épaisseur. Heureusement le feu qu'elle jetra en éclatant, ne causa aucun dommage aux conricaux de poix & de goudron, placés à peu de distance de la poutre. La grande chaleur que les morceaux de cette pierre avoienc confervée, malgré la quantité d'eau qu'on

verfa, empêcha de les déterrer d'abord. On ne pur le faire que 6 jours après. Ils pesoient 295 livres. Dans l'é

terre,

suprion du fiecle dernier, les canons de la citadelle disparurent sous un déluge de cendres qui s'élança des entraidles du volcan, avec une grêle de pierres. On a remarqué que les habicans de l'ine où eft ficué ce volcan , vivenr très-longrens. Il n'eft pas rare de les voir pousser leur carriere jusqu'à 130

ans, Ce n'est pas le travail qui prolonge la vie des hommes. Ils ne fubfikene que de celui de leurs femmes, employées à cueillir & à sécher les noix de muf. cade, production exclufive done on fait la récolte aux mois d'Avril , d'Aode & de Décembre, Plus ou moins loin des ancipodes des illes Moluques, on connoic des volcans dont la communication suivroit les axes de la

Ga l'on pouvoit donner cette profonde direction aux feux qui en sont iacérieurement les moreurs.

Lesmagiftrats de Rotterdam ont accordé l'exemption des droits de leur ville sur les matériaux qui seront employés à la construction de nouvelles machines à fèu, Dès le 26 Mai, les écars de la province avoient accordé la franchise des matieres combuftibles dont on auroit besoin. On a déjà proposé l'entreprise de ces ouvrages. Chaque citoyen qui fouhaite le bien de fun pays, fait des veux pour le suce cès d'un projet qui doit coûter tant d'argent & de peiDes. La premiere idée en est venue à quelques habitans de Rotterdam, qui, réfléchissant sur la néceficé de trouver un moyen de dégager le pays de la superfluité des eaux, avec promptitude, & sans dépendre du tems ou du vent, ono por: ié leurs vues sur les machines à feu en usage dans d'autres pays. Avant que de s'assurer li de telles machines pourroient être employées aufii avantageusement en Hol. lande , ils se sont rendus chez les magistrats pour leur de. mander la permission d'en ériger à leurs propres frais. Ils les ont priés en même tems de leur accorder , pour leur ef. fai , un endroit sur le rempart de la ville, avec promesse de remettre ensuite couces choses dans leur premier état.

[blocks in formation]

BRUXELLES (le 21 Juilles. ) Les principaux seigneurs de cecce capitale continuent de donner des fèces à Mgr. l'archiduc. Le 17 de ce niois, ce prince , & Mgr. le duc , no. tre gouverneur-général , firent l'honneur au prince de Ligae de diner chez lui ; le maréchal comte de Lascy , qui écoic du nombre des conviés, eft parcile 18 pour retourner à Vien. de.

Une ordonnance du conseil des finances de S. M. l'im.

pératrice-reiae , «a date du de ce mois , permet l'exporas tarion du fromear & du seigle de ce pays, canc en grains' qu'en farine , en payant les droits qui étoient exigibles avant la défense. L'exportacion aura lieu , tane par eau que par terre , dans les départemens de Bruxelles , Tirlemont, Turnshour , Anvers , St. Philippe , St. Nicolas , Gand Bruges, oftende, Nieuport , Ypres , Courtrai , Tournai, Mons , Chimai , Charleroi , & Namur.

Par un o&roi du 28 Juin dernier, S. M. Imp. & R. accorde au magistrat d'Ottende la permifion de négocier. un capital de aço mille florios à 3 pour 100 d'intérêt. Cerce lomme eft dettinée à la conftru&tion d'un batin pour la röreré des Gavires.

On mande de Paris le traic suivant, « Le roi se promenant au jardin de la Muerte , demanda à 2 femmes quiz le nettoyoient & in oroient les mauvaises herbes , combien elles gagnoient par jour à ce travail ? Six fols , dirent-elles ; c'est bien peu , dit le roi, De retour au chaleau, le roi se fic apporter les comptes du jardinier ; mais cet article étant mis en bloc, il n'en put cirer aucune lumiere. Le roi fit venir le jardinier , & lui denianda, combien il donnoit par jour à ceux qui netoyoient le jar. din; 20 fols, dit-il, c'eft le prix ordinaire. Le roi fic en. trer ces 2 femmes, & leur fic la même queftion. Le jardinier convaincu de prévarication für renvoyé. Le roi fit donner une indemnisation pour le passé à cetre espece d'ouvriers, & ordonna qu'on leur payår à l'avenir 20 sols par jour. On peue juger de l'impression que font sur les esprits ces actes de justice & de bonté pour la plus balle claffe des citoyens.

Le supplémenc a la Gazette d'Utreche du 12 Juillet , article de Paris, porte ce qui suit': « Le roi a défendu qu'il foie expédié aucune lettre do cacher sans lui en donner conpoissance, afin de juger par lui-même , fi le mocif en eft légitime , & parer aux injudices & aux surprises qui pour roicae fe commettre à cette occahon. Sa Maj. s'elt aussi rendre compte de tous les ordres du feu roi , en vertu desquels on recenoit en captivité canr de malheureuses victimes de la cabale & de l'intrigue ; & cous les jours il sort du château de Bicêre, de l'hôpital général , & d'autres prisons des gens qui avoicar été arrêtés pour des fautes dont la punition ne devoit pas être i févere ».

Les papiers publics anglois donnent les plus grands éloges à Louis XVI. L'un d'entr'eux porte , « qu'il a fait plus de bien à ses sujets dans les 15 premiers jours de

[ocr errors]

Ton regne , que tous ses prédécesseurs en 200 ans ; que les impộis qu'il a semis a ses sujecş, & en particulier à ceux de la moyenuc & de la baile claffes, monteni, en les évaluant au pius bas prix, a 25 millions de livres, environ un million zoccoo livres turl. Depuis Grorges I & le régços Fhuippe o’Orléans, l'union n'a jamais ecé fi intime ea re nout cour & celle de Versailies, qu'elle l'efi à pré eur.

NAISSANCES.

Marie-Jeanne-Françoise-Georges de Nollert, époute de Louis-Charles de Corty de Brecouri, ancien officier au regiment d'infanterie de la Fere, eft accouchée, en fön chateau de Menil. Peau, diocese d'Evreux, de 3 en. fans , qui font en bonne santé. Certe dame a eu si ens fans en 6 ans & demi de mariage , parcequ'elle est presca que toujours accouchée d'enfans jumcaux.

[ocr errors][ocr errors][merged small]

Laurent-Jean baron de Goos, général- mr ajor au sero vicę de S. M. suédoise, gouverneur de la province d'Oftrobathme , & chevalier de l'ordre de l'épée , eft mort à Stockholm le 5 Juin , âgé de 64 ans.

Jeane-Anne-Gédéon de Joyeuse, comte de Grand Pré, maréchal des camps & armées dų rồi, ancien lieutenantgénéral de la province de Champagne, & commandans. fur la Haute-Meyfe , eft more subitement dans son chà, ceau de Grand Pré, la nuiç du 26 au 27 du nois dernier , age de 83, 495 s mois. Il a toujours conferyé la plus grande prélence d'efprit, & a encore dide & figné s lecirts 4 heurts avant sa mort.

Le marquis de Nigra, Grand d'Espagne, gentilhomme de la chainbrę de S. M. Cath, , eft nuit à Bordeaux le 27 Nai.

Louis-François-Gabriel de la Morre, évêque d'Amiens, eft more dans son diocese , âgé de 92 ans. Il étoit né à Carp-ntras en 1683 , & avoir été sacré en 1734.

Madeleine - Agnès de Bourdon du Moncel, veuve d'An.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

toine-Jofeph de Marrainville', marquis d'Eftonville , che valier de l'ordre royal & militaire de aint Louis, lieutenant-colonel du régiment du Maine, cavalerie , eft morte à Paris,

Marc-Louis, marquis de Caulaincourt , maréchal des camps & armées du roi T. Chrér., commandeur de l'ordre royal & militaire de St Louis, & grand-bouteiller héréditaire de St. Denis en France, eft more à Paris, âgé de 53 ans.

Le comte de, Ros, capitaine au régiment des carabiniers, eft more à Metz, âgé de 31 ans.

Daniel-Raoul-Charles Loir, comte du Lude, est mort en son château d'Aureville, en Basse-Normandie, dans Sa 66e année.

Charles comte de Grimaldy d'Antibes, chef d'escadre, eft mort à Toulon.

Marie-Christine Chrétienne de St. Simon de Ruffec, dame d'honneur de Madame , & grand'croix de l'or ire de malte , épouse de Charles-Maurice Grimaldy de Monaco, comte de Valentinuis, grand d'Espagne de la premiere clafse , lieutenant général de la province de Normandie , gouverneur des villes & chateau de St. Lo, de Cherbourg, Grandville , & des illes de Chaulay, brigadier des armées du roi, est morte à Paris, âgé de 46 ans.

Daniel-Bertrand de Langle, évêque de St. Papoul , ea. Languedoc, abbé comment-taire de l'abbaye de BlancheCouronne, ordre de Sr. Benoît , diocese de Nantes , et mort à Sr. Papoul, âgé de 72 ans,

Génevieve Coquer de Tolleville, veuve de FrançoisLéonor comre de Prie , eft morte au château de Coquainvilliers, âgée de 63 ans.

Marie Charlotte de Bragelongne, épouse d'ArmandHenri comte de Clermont - Gallerande, eft morre à Chatonne dans la zie, année.

Marguerite Rouffange, de la paroisse d'Aix , diocese de Limoges , y eft morte à l'âge de 108 ans. Elle n'a éprou

dans le cours de sa vie, que quelques légeres indisposicions. Un mois avant de mourir , elle alloit encore à pied à la messe de la paroisse , diftante du village d'environ une demi-lieu. Elle avoit conservé un visage sans rides, .ua culoris animé, l'esprit sain & gai, & surtout -la mémoire & la vue sans aucune altération.

« PreviousContinue »