Page images
PDF
EPUB

MEMOIRES,

& autres

PIECES AUTHENTIQUES

concernant la

PAIX D'UTRECHT.
Depuis l'année 1706. jusqu'a
prefent.

TOME PREMIER,

Chez

a UTRECHT,

GUILLAUME VANDE WATER,

ETN

JAQUES VAN POOL'SUM,

M. D. CCXII,

2

Regensburg

A VIS

I eft étonnant que personne ne Je foit avifé jusqu'à prefent, de faire un Recueil des Pieces de ce qui s'est passé entre les Plenipotentiaires des Hauts Allies, & ceux de Sa Majefté Tres Chrétienne, tant aux Negociations entamées à Geertruydenberg, qu'à celles qu'on a renouvellées depuis au Congres d'Utrecht. C'est pourquoi on croit rendre un fervice agreable & Utile au Public, en lui donnant tous les Ecrits autenti

[ocr errors]

.

ques produits de part & d'autre, que l'on a pú recouvrer, dans un tems

από

où tout le monde eft attentif aux moindres événemens. Bien que la plus grande partie ait déja paru en divers tems, comme on n'est pas auffi foigneux de les garder qu'on le devroit être, vú leur confequence, & les Lumieres qu'ils donnent pour juger des fuites du Traité, on efpere que ce Recueil fera d'un grand fecours. Il le pourra être méme à l'égard des perfonnes employées au Congres, qui ne feront pas fâchées de trouver toutes les pièces dont il eft compofé, dans l'ordre des tems auxquels elles ont été écrites, fans fe donner la peine de les chercher. Ces raifons jointes à plufieurs autres, ont fait entreprendre cet Ouvrage, dans lequel on a eu foin d'inferer, autant qu'il a été poffible, tous les Ecrits & les Memoires qui regardent les Negociations de la Paix, depuis l'année 1706. jufques au Mois de Novembre de la prefente année 1712. Et comme on n'a épargné aucune peine à cet égard, & qu'on y a apporté toute l'attention & toute Pexacti

l'exactitude poffible, on a lieu de fe flatter que ce Recueil répondra au but que. l'on s'eft proposé.

On a eu foin d'y ajouter encore plufieurs pieces peu connuës > comme le Traité de Affiento, ou du Negoce des Negres, entre les Couronnes de France & d'Espagne, lequel a donné lieu à de grandes Negociations, fans parler de plufieurs autres que le Lecteur éclairé trouvera fans peine dans le Regitre de ces Memoires.

On trouvera peut être à redire qu'on n'ait pas inferé dans ce Recueil les Paffeports, les Lettres de Creance; & plufieurs autres chofes de cette natures qui ne laiffent pas d'étre necessaires. On l'auroit bien voulu, mais on n'a pú les recouvrer, quelque peine qu'on fe doit donnée pour cela : D'ailleurs comme ces pieces-là, ferviroient plus à l'ornement de ce Re6 cueil, qu'à l'intelligence des faits, on efpere qu'il n'en fera pas moins eftimable. On a de plus omis, à deffein

« PreviousContinue »