Page images
PDF
EPUB

peut prendre aux paroles données par la Cour de France, principalement dans les affaires de Religion, ou aux Edits même les plus solennnels, après que l'Edit de Nantes, & solennellement donné, & tant de fois confirmé à été revoqué d'une maniere si funeste à tant de milliers de familles. Il est donc bien important de pourvoir à la sureté des choses qu'on aura pû obtenir: mais cela ne sera pas aisé, s'il ne plaist aux Souverains de se faire une affaire de les faire observer; sur quoi il y a deux choses à considerer.

La premiere, est qu'il faut avoir égard à prevenir toutes les fraudes, fuites, & equivoques qui pourroient donner occasion à éluder ce qui auroir été convenu,

&

pour cet effet il seroit necessaire de prendre garde à exprimer d'une maniere nette, precise, distincte, la chose demandée ; & de prendre garde aufli que les termes de la concession fussent si clairs & fi fimples, qu'il ne pût y rester de pretexte à aucune interpretation, exception, ni restriction.

A cause dequoi il faudroit envisager les choses qu'on auroit à demander, de tous les cotez, pour pouvoir les bien detailler,

1

&

& donner à leur explication toute l'etendüe necessaire afin de nerien oublier.

C'est sur quoi on offre des memoires à leurs Excell. aussi tôt qu'il leur plairra de les requerir, & de declarer le sujet sur lequel ils delireront d'avoir des éclaircisses mens.

La seconde, est que la plus grande sureté qu'on puisse prendre consiste dans la mapiere forte, vive, ardente, & serieuse dont il plairra aux Etats Protestans de prendre cette affaire, étant certain que s'ils s'y por toient froidement, la France est toute die posée à les refuser ; au lieu que si elle voit qu'ils s'y portent avec affection, comme à une affaire qui les touche, & leurtient au coeur, elle sera plus facile à accorder ce qu'on lui demandera; & plus fidelc à tenir ce qu'elle aura accordé.

F I N

Du fecond Tome,

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »