Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors]

Regis Magna Britan. Executeurs du Testa. niz Gloriofiffima Me- ment de Guillaume morie tradatur. IIL. ci-devant Roi de

la Grande-Bretagne de glorieuse Memoi

re. Quod reliquum eft Au surplus le SereSerenifimus Princeps niffime Prince de HelHafia fibi fervat fa fe se reserve la faculté cultatem in pofterum de- pour l'avenir de dé. clarandi fufiusque ex. Clarer, & d'expliquer ponendi, addendi plus amplement,' & omne id quod ad magis augmenter ce qu'il Aabiliendam obtinen- croira plus propre à damque tam omnium contribuer à la fatisfaFederatorum o Ami.lation de tous ses Alcorum quàm Serenissima liez & amis & à la fû. sua Domus securitatem, reté & satisfaction de o satisfačtionem face- la Maison, re fibi vifum fueris.

A Utrecht le si Trajecti ad Rhenum die 5. Martii 1712.

B. de DALWICH, B. de DALWICH.

esi

Mars 1712.

[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

PRO

POUR LE
Serenissimo Principe
Domino

Serenissime PrinceDagta

et Seigneur
EVERHARDO
LUDOVICO,

EVERHARD 1961,0..

LOUIS
Duce Wirtenbergensi, et

Teccensi, Comite Mom- Duc de wirtenberg et Daire
pelgardens , Domino de Teck, Comte de winnaar
Heidenbeimii etc. Montbeliard, Seigneur

de Heidenheim , etc. et Ejusque Serenisima

pour Sa Maison Seres Domo defideratur.

nissime on demande.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

la Con

1.

I.
Alisfaétio agua, at-

UM

ne julte fatisfa* : D que pa&tis conve- Aion, convenae Foerb niens pro impenfis ac ble aux Traitez, pour Mantel fumptibus in boc bello les fraix & les depenfaftis, damnisque per- ses faites en cette guere non perfis , quorum fpecia-re, & pour les Domelecom tior designatio , uri v mages soufferts, dont ki lewa! mediorum quibus resar- on se reserve de faire les quan siri quodam modo po- ci après une désigna- cincipata terune ulterius produ- tion plus particulieres 'tuaro ir cenda refervatur. aing

que

des moyens par lesquels, ils pour- I Diafius

[ocr errors]

lub

II. Con

[ocr errors]

liéta fuit.

[ocr errors]

ront être reparez. DI II.Confirmatio adep- II. La confirma

14 jam poffeffionis in tion de la pofleflion tilla Dinastia Wiesen- Jeja acquite de cette te feigensis, Ducatui Wir partie de la Seigneurie

tembergico undique in- de Wiesenfteig, qui HJ clusa, parte, quam an- eft renfermée de tous Ul

tea Domus Bavarid 16- côtez par le Duchê

nuit , prout illa Sere- de Wirtemberg , & intet . nifsimo Domino Duci qui appartenu autre. baltenus inducta re-fois à la Maison de

Baviere, en l'état qu'elle à été enfin cedée

audit Seigneur Duc. III. Reflitutio Ple- III.La pleine & enNaria Principatus Mom- tiere restitution de la

pelgardenfis pro Sere Principauté de Mont7

nissimo Duce Domino Beliard au Sereniffime Leopoldo Everhardo. Duc Leopold Ever: una cum spectantibus ad hard, avec tout ce qui

eundem tam Comitarse en depend, à savoir los

Horburgensi o Domi- le Comté de Hore
niis
Reichenweyer . bourg,

& les DomaiGranges, Clewal, ones de Richenweyer, Pallewanı, qua non mi- Granges, Clewal & nus ac Principatus ipfe Pafsawant, qui com

Sacro Rowano imperia me la Principauté mê. bisnis immediate sub erant, me, ont été fou nis au quam Dinaftiis liberis Sacıé EmpireRoinain;

P2

alte

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

30

w

aomni superioritate queles Seigneuries Liá independentia Heri- bres, & independantes court, Châtelot,Blamont, de Hericourt, Châte

Clemont, in priftinum lot, Blamont, & Cleac modo di&tum Imme-mont, en leur premier dietatis ca superiorita- état d'independence, sis Atatum, tam in Ec- & de fuperiorité tant clefiafticis quam politi- dans les choses Ecclecis, in qua omnia fura fiaftiques que Politie Qimmanitates, præro: ques avec tous les garivas creditus nul- Droits, Immunitez, lousquam excepto, que Prerogatives , & 1Canichas co pertinucrunt, venus sans aucune exvel aliquali rations perception, qui leur ont tinere debuerunt, aboli.

appartenu ci-devant, sis penitus iis, qua quo- ou dû leur appartenir, cumque titulo, tempore anéantissant Ac modo, in contrarium ment tout ce qui au«. fakta, vel pralensa fue- roit été fait, ou prerunt. Detur quoque an- tendu au contraire en te memorato Domino quelque temps, par Duci Fulta satisfactio quelque moyen, de Urbe û munimentos quelque Titre que.com Brisaci,& Hovi,qua in puisse être; Le Science Berritorio Horburgenfi exstruita sunt.

aussi qu'il lui soit fait Ultraje&tidie 5. Mar- une jutte satisfaction, tii 1712

touchant la Ville, & A.G. V. HEESPEN. Forterelle de Brisac,

NA

absolu

& à

[ocr errors]

gneur Duc demande Nous

Đ

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

& de Hove, construits dans le territoire de
Horbourg.
A Utrecht le 5. Mars 1711.

A. G. V. HEESPEN.

Reponce de France le

30 Mars 1712.

DE FRANCE,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Omme l'on s'est donné de

part

& d'aute tre des propositions reciproques par écrit , nous croyons être presentement en état d'entrer en Négociation avec tous les Alliez suivant la forme usitée dans le Congrès precedent DES ALLI E Z.

Ï . Nous nous sommes attendus qu'après vous avoir donné les Demandes Specifiques des Alliez , comme vous l'avez souhaité, vous nous donneriez aussi une réponce specifique par écrit , comme nous nous y attendons encore. Nous demeurerons dans cette attenter

[ocr errors]

W

[ocr errors]

Đ es F R A N C E. Certe attente seroit inutile, puisque nous del ne répondrons pas par

écrit.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »