Tableau de l'histoire générale des Provinces-Unies, Volume 8

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 374 - Le vaifleau s'ouvrit ; l'Ingénieur qui le conduisit fe hâta d'y mettre le feu ; mais l'eau avoit déja gagné les poudres du fond de cale , & la plus grande partie ne prit point. Cependant le bâtiment fauta en l'air avec un fracas m.
Page 481 - Français , sont contraints de faire , pour la sûreté et pour la conservation de leur république, tout ce qu'ils auraient dû ou pu faire s'ils étaient effectivement attaqués par une guerre ouverte. Et comme un état si douteux et si incertain en toutes choses est plus dangereux que la guerre même , et que la France et l'Espagne s'en prévalent pour s'unir de plus en plus , afin d'opprimer la liberté de l'Europe, et...
Page 481 - qu'il étoit néceflaire d'envoyer fes » troupes auxiliaires aux Provinces» Unies , dont les affaires font dans » le même état , que fi on en étoit...
Page 480 - Efpagnol, & du Duché de Milan, & « qu'il tient une Flotte dans le Port de ,) Cadix , toute prête à faire voile, & qu'il » a envoie plufieurs Vaiflèanx de Guerre » aux Indes qui font foûmlfes à l'Eiçag...
Page 458 - Etats-généraux, que la justice, le bien de la paix, l'esprit même du traité, ne permettoient pas que le roi prît d'autres résolutions que celle d'accepter le testament du feu roi d'Espagne ; qu'elle convient aux intérêts particuliers de la république de Hollande, qu'elle est conforme à ceux de toute l'Europe. Le malheur seroit donc général , s'il étoit possible que...
Page 483 - Duché de Milan, comme étant un fief de l'Empire ; les Royaumes de Naples & de Sicile , & les Isles de la Méditerranée avec, les terres dépendantes de la Couronne d'Espagne...
Page 117 - ... soutenaient avec vigueur...., ce qui arriva aux coreligionnaires en France fit surseoir leurs poursuites et donna un grand avantage au prince d'Orange; néanmoins, ils se relevèrent de cet abattement. Mais lorsqu'on les inquiéta dans leur commerce, qu'on défendit l'entrée des harengs frais en France, et qu'on empêcha, contre la teneur des traités, le débit de leurs draps, qu'ils n'eurent permission ni de vendre, ni de retirer hors du royaume, ils perdirent leur crédit et la confiance...
Page 206 - Ames , - & avoir pitié de ceux qui font encore plongés dans l'Erreur , comme Dieu a eu pitié de nous, & que nous devons prier Dieu...
Page 437 - On convint encore par le môme article fecret, qui fi l'Empereur n'avait pas accepte le partage , dans les trois mois qui lui étaient donnés pour y accéder , on lui donnerait encore deux mois après la mort du Roi Catholique; mais que P Archiduc ne pouralt pafier ni en Espagne ni dans le Duché de Milan, tant que vivrait le Roi Charles, & que le» T5 - trois Puiflances s'y oppoferaient de tou1699.
Page 391 - Il courut sur-le-champ lui offrir tous les secours qu'il était en état de lui donner. Ayant appris que ce brave guerrier n'avait pas été traité avec tous les égards dus à sa valeur , par ceux qui s'étaient rendus maîtres de son vaisseau, il conçut la plus vive indignation contre...

Bibliographic information