Proceedings, Issue 3

Front Cover
Lefebvre-Ducrocq, 1886
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 93 - J'ai été crucifié avec le Christ, et, si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi...
Page 625 - Père qui est dans les cieux. 2t!Car là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux.
Page 451 - Gloire à Dieu au plus haut des cieux , et paix sur la terre « aux hommes de bonne volonté , chéris de Dieu ! » • La piété des fidèles a transformé cette grotte en une chapelle.
Page 602 - Histoire de la Révolution religieuse, ou de la réforme protestante dans la Suisse occidentale; Paris, 1837, in-8°; 1838, in-12; — Mélanges de Droit public et de haute Politique; Paris, 1839, 2 vol. in-8°; — Études historiques surtes Révolutions d'Espagne et de Portugal; Paris, 1840, 2 vol. in-8".
Page 78 - C'est du fond de mon cœur, ma fille, que je » vous bénis , en demandant au Ciel qu'il vous » fasse la grâce de bien apprécier la grande action » que vous allez faire. Votre cœur est innocent et » pur aux yeux de Dieu ; vos vœux doivent lui >, être agréables.
Page 515 - Mais nous verrons l'enfant prodigue un jour, humilié et repentant, s'agenouiller devant son père pour lui dire : « Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre vous...
Page 93 - C'est pour cela que je te demande que le premier vendredi après l'octave du Saint Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer mon Cœur en communiant ce jour-là, et en lui faisant réparation d'honneur par une amende honorable pour réparer les indignités qu'il a reçues pendant le temps qu'il a été exposé sur les autels.
Page 83 - ... marques d'une joie si intime que je ne sais à quoi attribuer un changement si subit. Mais ce qui m'a le plus surpris...
Page 79 - Demandez-lui qu'il daigne conserver .dans ce royaume la pureté de la religion ; et souvenez-vous bien , ma fille, que cette sainte religion est la source du bonheur et notre soutien dans les adversités de la vie. Ne croyez pas que vous en soyez à l'abri. Vous êtes bien jeune ; mais vous avez déjà vu votre père affligé plus d'une fois. Vous ne savez pas, ma fille, à quoi la Providence vous destine; si vous resterez dans ce royaume, ou si vous irez en habiter un autre. Dans quelque lieu que...

Bibliographic information