Collection des mémoires relatifs à l̓histoire de France...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 347 - II prépare si bien l'amant et la maîtresse, Que leur âme au seul nom s'émeut et s'intéresse. On s'estime, on se cherche, on s'aime en un moment : Tout ce qu'on s'entre-dit persuade aisément ; Et...
Page 470 - M. d'Epernon devoit être puissante pour la retenir , parce que sa malheureuse condition ne pouvoit être adoucie que par sa compagnie ; qu'il n'avoit de consolation que celle qu'elle lui donnoit , et qu'elle ne pouvoit peut-être rien faire de plus méritoire que de lui aider à supporter son infortune. Elle avoit déjà formé sa résolution trop fortement pour rien écouter qui la pût changer ; elle m'engagea à...
Page 108 - ... exact en celles de finance; parlant juste, prenant toujours le bon parti dans les conseils, sensible aux intérêts des particuliers, mais ennemi de l'intrigue et de la flatterie, et sévère envers les grands de son royaume qu'il soupçonnait avoir envie de le gouverner.
Page 10 - ... qu'il est assez naturel à l'homme de vouloir plus qu'il ne doit vouloir, et qu'il lui est d'ordinaire plus agréable de se flatter de l'espérance de réussir dans l'entreprise d'une chose qui paroît au-dessus de ses forces, que de se retenir par une sage modération dans le milieu de la roue de la fortune , tant qu'il voit un degré plus haut où il peut monter. Voilà un des plus beaux endroits de la vie du cardinal, et une des principales actions qu'il a faites pour payer les obligations...
Page 214 - Voyez-vous, madame, la Reine mère a fait une action admirable d'avoir voulu voir La Vallière. Voilà le tour d'une très-habile femme et d'une bonne politique. Mais, ajouta cette dame, elle est si foible que nous ne pouvons pas espérer qu'elle soutienne cette action comme elle le devroit.
Page 8 - Rois, dont tous les articles étoient trèsavantageux pour le nôtre. Le cardinal devoit aller bientôt sur la frontière travailler à la conclusion de ce grand ouvrage, où toute l'Europe étoit intéressée ; et le premier ministre d'Espagne, don Louis de Haro, devoit y venir aussi. Celui du Roi se préparoit à ce voyage avec d'autant plus de satisfaction, qu'il étoit accompagné de toutes les bénédictions publiques ; il parut même que, forcé d'être sage et timide par les grandes paroles...
Page 429 - ... dont vous avez passé avec moi l'hiver, et que je vous parle aussi franchement que j'ai fait autrefois. J'espère que vous en userez aussi bien , et que je n'aurai point de regret d'être vaincue dans la résolution que j'avois faite de n'y plus retourner.
Page 156 - ... publique qu'à l'amitié particulière. Cette dame ne haïssoit pas la cour ; elle désiroit l'approbation générale , et plus ardemment encore de ceux qui avoient du crédit : car naturellement elle avoit de l'âpreté pour tout ce qui s'appelle la faveur. Elle s'étoit mariée, n'étant plus jeune , au marquis de Montausier , qui l'avoit aimée quatorze ans ; et en se donnant à lui , il sembla qu'elle étoit plus touchée des obligations qu'elle lui avoit , et de son mérite , que du désir...
Page 341 - Lorsqueje lui fis mon compliment, il me dit qu'il étoit bien persuadé de l'honneur que je lui faisois de prendre part aux bontés que le Roi avoit pour lui. Je commencois dans ce temps-là à le regarder comme un homme extraordinaire , très.agréable en conversation , et je cherchois très-volontiers les occasions de lui parler. Je lui trouvois des manières d'expressions que je ne voyois point dans les autres gens.
Page 232 - ... avec elle , et profiter des grands établissemens de sa maison qui le regardoient. Mais il aima mieux une disgrâce éclatante qu'une vie ordinaire, avec l'abondance de toutes choses. Il est juste que le déréglement de l'esprit de l'homme porte en soi son châtiment.

Bibliographic information