Mémoires militaires relatifs à la succession d'Espagne sous Louis XIV

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Common terms and phrases

Popular passages

Page 144 - Dieu des armées ; et la présente n'étant à autre fin, je prie Dieu qu'il vous ait, mon Cousin, en sa sainte et digne garde.
Page 544 - L'article 5 signale le premier moyen d'atteindre ce but. Il est ainsi conçu : « Afin de procurer cette satisfaction et cette sûreté, les alliés feront, entre autres choses, les plus grands efforts pour reprendre et conquérir les provinces du Pays-Bas espagnol, dans l'intention qu'elles servent de digue, de rempart et de barrière pour séparer et éloigner la France des Provinces-Unies, comme par le passé, les...
Page 545 - ... qu'ils y pourront prendre sera pour eux et leur demeurera. — La guerre commencée, aucun des alliés ne pourra traiter sans les autres, ni sans avoir pris de justes mesures, 1° pour empêcher que les royaumes de France et d'Espagne soient jamais unis sous un seul et...
Page 543 - Sa sacrée majesté impériale , sa sacrée royale majesté de la Grande-Bretagne, et les seigneurs Etats-Généraux des ProvincesUnies, n'ayant rien tant à cœur que la paix et la tranquillité de toute l'Europe , ont jugé qu'il ne pouvait rien y avoir de plus efficace pour l'affermir, que de procurer à sa majesté impériale une satisfaction juste et raisonnable, touchant ses prétentions à la succession...
Page 125 - États-Généraux conquérir à force d'armes selon ce qu'ils auront concerté entre eux, pour l'utilité et la commodité de la navigation et du commerce de leurs sujets, les pays et les villes que les Espagnols ont dans les Indes et tout ce qu'ils pourront y prendre sera pour eux et leur demeurera.
Page iii - La tactique, les évolutions, la science de l'ingénieur et de l'artilleur, peuvent s'apprendre dans des traités, à peu près comme la géométrie ; mais la connaissance des hautes parties de la guerre, ne s'acquiert que par l'expérience et par l'étude de l'histoire des guerres et des batailles des grands capitaines.
Page 541 - France et d'Espagne, disait-il, ne doivent plus être regardés que comme un seuf et même royaume : et les Français et les Espagnols, ainsi unis, deviendront en peu de temps si formidables qu'ils pourraient aisément soumettre toute l'Europe à leur domination et empire.
Page 544 - Etats-Généraux jusqu'à l'époque récente où sa majesté trèschrétienne s'en est emparée et les a fait occuper par ses troupes. Pareillement,. les alliés feront tous leurs efforts pour conquérir le duché de Milan avec toutes ses dépendances, comme étant un fief de l'empire servant pour la sûreté des provinces héréditaires de sa majesté impériale, et pour conquérir les royaumes de Naples et de Sicile; et les...
Page 422 - ... ment , et sans être retenus par tous les foibles » et misérables égards qui font taire tout ce qui » n'est pas animé par la force de la vérité , et » par une ardeur pour le service du Roi que tout » autre intérêt ne peut suspendre; trop heureux s'ils peuvent en être bien connus, et si des ministres éclairés, attentifs, justes, sans humeur et sans passions, les démêlent à travers tous les mauvais offices dont de tels gens sont d'ordinaire accablés (ï).
Page 540 - ... emparé, à main armée, des provinces des Pays-Bas espagnols et du duché de Milan; qu'il tient dans le port de Cadix une flotte toute prête à faire voile , et qu'il a envoyé plusieurs vaisseaux de guerre aux Indes, qui sont soumises à l'Espagne; et que, par ce moyen et plusieurs autres, les royaumes de France et d'Espagne sont si étroitement unis qu'il semble qu'ils ne doivent plus être regardés à l'avenir que comme un seul et même royaume , tellement que , si l'on n'y prend garde,...