Dictionnaire pour l'intelligence des auteurs classiques, grecs et latins: tants sacrés que profanes, contenant la géographie, l'histoire, la fable, et les antiquités...

Front Cover
Seneuze, 1786 - Classical dictionaries
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 201 - Lucius eût réuni à ses troupes celles qui s'étaient réfugiées sur la hauteur, il ne crut pas pour cela qu'il fût de la prudence de hasarder une bataille rangée ; il prit le parti de suivre les ennemis , et d'observer les temps cl les lieux où il pourrait les incommoder et regagner le butin.
Page 115 - Le fryle de ce difcours eft élégant , fleuri , lumineux, tel que doit être celui d'un Panégyrique, où il eft permis d'étaler avec pompe tout ce que l'éloquence a de plus brillant. Les penfées y font belles , folides , en grand nombre , & fouvent paroiiîent toutes neuves.
Page 395 - ... ils jettent morts à la renverfe les plus hardis de ces Péligniens , qui fans aucun ménagement alloient comme des bêtes féroces s'enferrer eux-mêmes , & fe précipiter dans une mort qu'ils voioient devant leurs yeux.
Page 100 - ... & celui de les éviter. Dans la lutte , il n'étoit pas permis de jouer des poings , ni dans le pugilat de fe colleter. Dans le Pancrace au contraire...
Page 116 - ... avant Jésus-Christ que la peinture sortit de sa longue enfance : Timagoras de Chalcis fut vainqueur au premier concours de peinture à Delphes; et Panéus d'Athènes, quelques années avant la guerre du Péloponèse , se plaça au premier rang des peintres de son temps par son tableau de la fameuse journée de Marathon, où les Athéniens défirent en bataille rangée toute l'armée des Perses : dans ce tableau les principaux chefs des deux armées étaient représentés de grandeur naturelle...
Page 150 - Enfin la passion pour ce genre de spectacle vint au point que, dès les premières années du règne de Tibère , le sénat fut obligé de faire un règlement pour défendre aux sénateurs de fréquenter les écoles des pantomimes, et aux chevaliers Romains de leur faire cortège dans les rues.
Page 202 - Il y envoia auffi de la Cavalerie , & en même tems il fit marcher contre les ennemis fon Infanterie rangée à la manière ordinaire. Dans l'armée des Gaulois , les Géfates , & après eux les Infubriens , faifoient front du côté de la queue qu'Emilius devoit attaquer. Ils avoient à dos les...
Page 248 - Au comble de fon art eft mille fois monté. Plus on veut l'affoiblir , plus il croît & s'élance. Au Cid perfécuté Cinna doit fa naiflance ; Et peut-être * ta plume aux Cenfeurs de Pyrrhus , Doit les plus nobles traits dont tu peignis Burrhus. Moi-même dont la gloire ici moins répandue...
Page 309 - Eunuques les plus fidèles , que celui qui gagneroit auroit le choix de tous les autres , & que le perdant feroit tenu de le livrer. Ces conditions faites , ils fe mettent à jouer. La Reine apporte à ce jeu toute fon application, y employé tout ce qu'elle a de fcience & d'adrefle, &; favorifée d'ailleurs par le dé , elle gagne , &: _.
Page 148 - Lucien obferve que rien n'ctoit plus difficile que de trouver un bon fujet pour en former un Pantomime. Après avoir parlé de la taille, de la fouplefle , de la légèreté, & de l'oreille qu'il doit avoir , il ajoute qu'il n'eft pas plus difficile de trouver un vifage tout à la fois doux & majeltueux.

Bibliographic information