Mémoires, Volume 4

Front Cover
Société des lettres, des sciences, des arts, de l'agriculture et de l'industrie de Saint-Dizier., 1887 - Science
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

voir bloc notes
IUniforme autorisé par Mis de Castéja

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 278 - Nous jurons de rester à jamais fidèles à la Nation, à la Loi et au Roi, de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le Roi...
Page 270 - Pontoise. 1927, in-8°. p. 119-120). présence de l'assemblée, le serment de maintenir de tout son pouvoir la constitution du royaume, d'être fidèle à la nation, à la loi et au Roi...
Page 274 - Je jure d'être fidèle à la nation , à la loi , au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le roi.
Page 323 - ... agissaient; il répugne à ma raison de pardonner au chef lorsque j'ai condamné les complices. Toutes les considérations politiques sont ici lâcheté ou perfidie : elles peuvent convenir aux despotes; je les crois indignes d'un peuple libre : tout délai serait une faiblesse. L'avantage qu'on prétend en tirer vis-àvis des ennemis extérieurs est illusoire ou incertain. En conséquence, je demande que Louis soit condamné à mort, et que le jugement soit exécuté dans les vingtquatre heures.
Page 278 - ... décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le Roi; de protéger conformément aux lois, la sûreté des personnes et des propriétés; la...
Page 124 - ... distique latin viva fui, etc. , inscrits sur la gravure de Wœiriot. Nous n'avons pas vu la troisième basse de viole, qui, en 1876, appartenait, d'après Vidal, à M. de Vaziers, mais la gravure que Hillemacher lui a consacrée dans l'ouvrage de ce dernier auteur, et des calques pris par M. Chardon nous permettent de nous en faire une idée assez exacte et de rattacher son style à celui des instruments précédents. On la connaît sous le nom de la basse de viole au vieillard dans la, chaise...
Page 266 - ... l'Assemblée, pleine de confiance dans les sentiments d'honneur de la nation française ordonne que chacun, en annonçant sa contribution, s'exprimera de la manière suivante : Je déclare avec vérité que telle somme , dont je contribuerai aux besoins de l'Etat, est conforme aux fixations établies par le décret de l'Assemblée nationale.
Page 263 - Que les officiers jureront, à la tête de leurs troupes, en présence des officiers municipaux, de rester fidèles à la nation, au roi et à la loi, et de ne jamais employer ceux qui seront sous leurs ordres, contre les citoyens, si ce n'est sur la réquisition des officiers civils ou municipaux...
Page 403 - Mémoires de la Société des lettres, des sciences, des Arts, de l'Agriculture et de l'Industrie de Saint-Dizier, tome LX, troisième fascicule.
Page 323 - Un tyran disait qu'il voudrait que le peuple romain n'eût qu'une tête , pour l'abattre d'un seul coup; Louis Capet a, autant qu'il était en lui, exécuté cet atroce désir. Je vote pour la mort. Vengeur...

Bibliographic information