Biographie universelle (Michaud) ancienne et moderne, Volume 36

Front Cover
C. Delagrave, 1842 - Biography
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 167 - Si le ressort du gouvernement populaire dans la paix est la vertu, le ressort du gouvernement populaire en révolution est à la fois la vertu et la terreur : la vertu, sans laquelle la terreur est funeste ; la terreur, sans laquelle la vertu est impuissante.
Page 220 - J'ai vu son cœur à découvert dans cette cruelle aventure; il est au premier rang de tout ce que j'ai jamais vu de courage, de mérite, de tendresse et de raison : je compte pour rien son esprit et son agrément. Je ne m'amuserai point aujourd'hui à vous dire combien je vous aime.
Page 219 - ... mériter son cœur, pour plaire à ses beaux yeux, J'ai fait la guerre aux rois; je l'aurais faite aux dieux...
Page 164 - Inexorable quand il s'agit de calculer d'une manière abstraite le degré de sévérité que la justice des lois doit déployer contre les ennemis de l'humanité, j'ai senti chanceler dans mon cœur la vertu républicaine en présence du coupable humilié devant la puissance souveraine : la haine des tyrans et l'amour de l'humanité ont une source commune dans le cœur de l'homme juste qui aime son pays. Mais...
Page 164 - ... l'un ne comporte pas d'autres formes que l'autre. Le procès du tyran, c'est l'insurrection j son jugement, c'est la chute de sa puissance ; sa peine, celle qu'exige la liberté du peuple. Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la...
Page 169 - Il sera institué des fêtes pour rappeler l'homme à la pensée de la Divinité et à la dignité de son être.
Page 164 - Vous n'êtes, vous ne pouvez être que des hommes d'état, et les représentants de la nation. Vous n'avez point une sentence à rendre pour ou contre un homme , mais une mesure de salut public à prendre, un acte de providence nationale à exercer.
Page 340 - Ce n'est ni l'écriture de la reine, ni sa signature: comment un prince de la maison de Rohan, et un grand aumônier de France, at-il pu croire que la reine signait Marie-Antoinette de France? Personne n'ignore que les reines ne signent que leur nom de baptême.
Page 151 - Robespierre , boursier du collège d'Arras , lequel est sur le point de terminer son cours d'études , de sa bonne conduite pendant douze années et de ses succès dans le cours de ses classes , tant aux distributions des prix de l'université qu'aux examens de philosophie et de droit...
Page 171 - Mais le trait que je viens de citer n'est qu'une branche du système de persécution plus vaste dont je suis l'objet. En développant cette accusation de dictature mise à l'ordre du jour par les tyrans, on s'est attaché à me charger de toutes leurs iniquités, de tous les torts de la fortune, ou de toutes les rigueurs commandées par le salut de la patrie. On disait aux nobles : c'est lui seul qui vous a proscrits ; on disait en même temps aux patriotes : il veut sauver les nobles; on disait...

Bibliographic information