Page images
PDF
EPUB

par terre & par eau dans les lieux de leur reffort, afin de pouvoir taxer avec équité le prix du pain depuis la meilleure qualité jusqu'à la plus commune.

On va travailler, par ordre de S. M.I., à établir dans l'intérieur de l'empire, une communication par eau, qui, au moyen de plusieurs rivieres & Reuves joints par des canaux où il sera nécessaire d'en construire, aboutira de la mer caspienne à l'océan septentrional, & aux deux extrémités de ce vaste état. Le gouvernement de Smolensko sera le centre de cette nouvelle communication. On bâtir dans les principaux lieux plusieurs nouvelles villes , à la portée desquelles il y aura un nombre fuffisant" de villages. On espere que par degrés, cet empire se repeuplera , comme il doit l'avoir été il y a plusieurs fiecles ; qu'il étoit habité

par

nombre de nations qui n'ont pu être que puissantes, policées & industrieuses, à en juger par les ruines des grandes villes que l'an a découvertes au milieu de nos déferts ima menses. Quelques-uns de nos sçavans se réunisfent pour donner une description complette de ees antiquités, & des peuples dont elles attestent l'existence.

La Neva eft encore prise par les glaces come me au forç de l'hiver; les voitures la trayerfent dans tous les sens.

SU ED E.

STOCKHOLM (le , Mai.) Le 29 du mois dernier, le roi tint un chapitre de les ordres dans lequel S. M. nomma chevalier de i'ordre des Séraphins le prince de Potemkin, général en chef & adjudant-général de l'impératrice de Rur fie; commandeur de l'étoile polaire, le comta de Zinzendorff, envoyé extraordinaire de l'électeur

[ocr errors]
[ocr errors]

de Saxe en cette cour ; chevaliers du même ore dre, le baron Gustave Ehrenward , chambelian M. Sten Piper, iparéchal de la cour de la reine douairiere, & M. d'Engelbrecht, chancelier de la régence de Pomeranie.

Le roi a accordé au Stathalter ou grand gouyerneur de cette capitale, les mêmes titres &c pré. rogatives dont les vice-présidens sont dans l'usas, ge de jouir. Ş. M. a créé en même tems une pias ce de chef de police , qui fera subordonné au gouverneur, & aura les mêmes privileges que les assesseurs des colleges établis ici. Ce chef sera affifté de greffiers, d'un notaire, d'un réa gistrateur, de deux chanceliers, & de plusieurs exempts. Ses fonctions seront de maintenir en vigueur les nouvelles ordonnances de police. On en a déjà exécuté l'article concernant les mendians & autres fainéans, qui furent tous enleyés, dès le 22 du mois dernier, pour être exam minés

par ce nouveau tribunal. On procurera de l'ouvrage à ceux qui sont en état de travailler, & l'on pourvoira à la nourriture & à l'entretien des vieillards , des infumes, estropiés, &c.

On vient de publier la premiere partie des mouveaux réglemens concernani l'exercice & les évolutions que S. M. a jugé convenables au bien de fon feryice ; on y a joint des planches pour en rendre l'exécution plus facile.

Le duc de Sudermanie a donné au roi & à la reine, dans les appartemens de la ducheffe fon épouse, une fête exécutée par les personnes de la cour. C'étoit la représentation d'un tourboi don, né par la célebre reine Christine à un roi & à une reine, sirangers , à fa cour. La duchesse de Sudermanie, avec le talent & les graces qu'elle dent de la nature, représentoit la reine Christine assise sur son trône dans le costume de 1650. Lę tournoi s'ouyrit par une marche de guerriers,

[ocr errors][merged small][merged small]

à la tête desquels étoient les juges du camp.

& les hérauts d'armes... Il y eut des combats à la lance, à la hache & aux armes blanches : à la fin de chaque combat, les reines donnerent les prix aux vainqueurs, & après ces différens exercices , les chevaliers terminerent la fête par un grand ballet. Le roi & les reines souperent enfuite à la premiere table, les chevaliers à la feconde , & les écuyers à la troisieme. Toutes ces tables furent servies à l'ancienne maniere, & les officiers du service habillés selon le costume de Charles XI. Cette fête fut fi agréable à S. M. , qu'elle en demanda une répétition dans ses appartemens. La reine-mere aslista à cette seconde représentation, où, après le soupé, on donna au roi la surprise du spectacle d'une cocagne de Naples.

Le voyage du duc d'Ostrogothie paroit fixé au 4 de ce mois. On dit que l'absence de ce prin ce sera de deux ans.

Le roi vient de donner son approbation aux dispositions testamentaires du docteur Serenius, évêque de Strengnas,& du directeur Meyer, che valier de l'ordre de Wasa. L'un de ces citoyens zélés affigne une somme considérable fonder une chaire d'histoire naturelle, au colle. ge de Strengnas; l'autre legue à l'académie royale de peinture & de sculpture une maison qui lui revient à plus de 400 mille thalers, monnoie de cuivre. Ce dernier, qui s'est fait une réputation dans son art, se propose de jetter en fonte, d'une seule piece, la statue équestre du roi Gustave-Adolphe; le modele en est déjà achevé.

Il y a fous presse une ordonnance du roi concernant l'amélioration de la porcelaine qui sé fabrique dans les différentes manufactures du royaume.

On voit ici le profpeâus d'un dictionnaire fuédois & françois, proposé par souscription; c'eft

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

9 une société de gens de lettres qui en a formé l'entreprise.

On a annoncé enfin par la voie des affiches, que la vente de l'eau-de-vie distillée aux frais de la couronne commencera demain, 2 de ce mois. Le pot en est fixé à 4 oeres, monnoie de cuivre; ce prix modéré, joint à la qualité de cettë liqueur, suffit pour faire cesser les fraudes. Le roi dédommage, par des pensions proportionnées à leur débit", les marchands qui, en vertu d'un privilege particulier qui vient d'être' supprimé, s'occupoient à extraire de l'eau-de-vie de l'écume des sucres, des vins , & de quelques fruits. Les étrangers qui jouifioieat de cette permission, conserveront celle de préparer des vinai. gres de toute espece.

DA N E M AR CK.

[ocr errors][ocr errors]

COPENHAGUE (le 4 Mai.) Dans la vue de favoriser , en Danemarck, & particulierement dans cette capitale, l'art de conitruire les vaifseaux, le roi vient de rendre une ordonnance, dont voici les principales dispositions.

IX. Tous les navires qui seront construits déal formais hors du royaume pour le compte des Danois, paieront chacun 20 rixdalers (go liv.) par last de commerce, en entrant dans les ports de Danemarck, ou la premiere fois qu'ils en fortiront ; & faute par eux de pouvoir justifier, par un certificat , le paiement de cette somme, ils seront regardés comme étrangers, & traités en conséquence. 2. S. M. accorde aux négocians qui voudront faire construire leurs vaifleaux de maniere à pouvoir être armés en guerre, une prime de 1o rixdalers ( 72 liv.) par laft de commerce pour ceux qui seront construits à Copenhague ; & 8 sixdalers ( 36 liv.) pour ceux qui

lafts qui

le feront dans les autres ports du royaume. 3o. La navigation des Indes occidentales ne sera plus permise qu'aux vaisseaux construits pour être armés en guerre, & sera détendue aux autres , excepté à ceux qui ont déjà fait ce voyage. 42. Quand le tems & l'occasion l'exigeront, S. Maj. fera pourvoir ces vaisseaux de canons, munitions, &c. 5°. La construction des navires étant plus coûteuse à Copenhague , que dans les autre ports du royaume, S. M. accorde une prime de s rixdaler's ( 22. liv. 10 f.) par last de coinmerce pour tous les navires de 30 seront conduits à Copenhague. 6. Afin de répandre les bons principes de l'architecture navale, S. M. établit dans cette ville une école de constructinn , dans laquelle on formera un éleve pour chaque port du royaume.

Une autre ordonnance du roi, darée du Is Avril , accede des exemptions d'impôts & autres privileges à tous ceux qui défrichent des terres en Mande. La durée de ces prérogarives est de 1o ou de 20 ans, suivant les circonstances; & fi le premier cultivateur vient à mou ir fes héritiers en auront la jouissance jusqu'à l'expiration du terme accordé pár cette loi.

Huit vaisseaux danois , dont la plupart des capitaines sont étrangers, ont passé le Sund, allant à la pêche de Groënland pour le compte du rai.

Il eft arrivé sur la côte de Jucland deux navires expédiés en droiture de l'Amérique angloife , chargés des productions de ses colonies. Cet te nouvelle branche de commerce est très-intés reflante pour les habitans du Jutland & du Hair tein, qui vont redoubler d'efforts pour multipiier leurs bestiaux & de donner en échange aux Anuricains,

« PreviousContinue »