Recherches sur Molière et sur sa famille

Front Cover
Hachette, 1863 - Dramatists, French - 385 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Location de lhôtel dArras par la veuve de Molière
293
Acquisition de rentes par les héritiers de Madeleine Béjard
294
Contrat entre la veuve de Molière et les marguilliers de léglise SaintPaul
297
Lettres de ratification du contrat passé entre la veuve de Mo lière et les marguilliers de SaintPaul
299
Contrat de mariage entre IsaacFrançois Guérin et Armande Béjard veuve de Molière
300
Renonciation dEspritMadeleine Poquelin Molière à la com munauté entre elle et sa mère
303
Procuration de la fille de Molière à Claude Dupré
304
Avis et expédient donné par François Pillon entre la fille et la veuve de Molière
305
Transaction entre Guérin du Tricher Armande Béjard et la fille de Molière
312
Bail de la maison des piliers des halles fait par la fille et par les neveux de Molière
318
Autre bail de la maison des piliers des halles
319
Acte de partage entre la fille de Molière et Guérin père et fils
320
Contrat de mariage entre Claude de Rachel de Montalant et EspritMadeleine Poquelin Molière
327
Acte de mariage de Claude de Rachel de Montalant avec Esprit Madeleine Poquelin Molière
337
Transaction entre Mme de Montalant et les héritiers Poquelin
338
Premier testament de Claude de Rachel de Montalant
340
Donation faite par Claude de Rachel de Montalant aux Augustins dArgenteuil
343
Deuxième testament de Claude de Rachel de Montalant
347
Inventaire fait à Argenteuil après le décès de M de Montalant
349
Contrat de mariage entre JeanBaptiste Aubry Geneviève Béjard 260
377

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 118 - Avec les Anciens, on n'a pas les moyens suffisants d'observation. Revenir à l'homme, l'œuvre à la main, est impossible dans la plupart des cas avec les véritables Anciens, avec ceux dont nous n'avons la statue qu'à demi brisée. On est donc réduit à commenter l'œuvre, à l'admirer, à rêver l'auteur et le poète à travers. On peut refaire ainsi des figures de poètes ou de philosophes, des bustes de Platon, de Sophocle ou...
Page 21 - Matrimonium est légitima maris cl feminae conjunctio, individuam vitœ consuctudinem continent, et dit sur ce sujet une infinité de belles choses qu'il avait apprises par cœur. On lui fit ensuite une autre question sur laquelle il ne répondit rien .qui vaille. Les deux autres furent ensuite interrogés, et ne firent pas beaucoup mieux que le premier. Cependant ces trois docteurs nous dirent qu'il y avait plus de deux ans qu'ils n'en avaient interrogé de si habiles et qui en sussent autant que...
Page 273 - Gentilhomme consistant en une robe de chambre rayée, doublée de taffetas aurore et vert, un haut-de -chausses de panne rouge, une camisole de panne bleue, un bonnet de nuit et une coiffe, des chausses et une écharpe de toile peinte à l'indienne, une veste à la Turque et un turban, un sabre, des chausses de brocart aussi garnies de rubans vert et aurore, et deux points de Sedan. Le pourpoint de taffetas garni de dentelle d'argent faux. Le ceinturon, des bas de soie verts et des gants, avec un...
Page 298 - CAR tel est notre plaisir. En témoin de quoi Nous avons fait mettre notre scel à cesdites Présentes. DONNÉ à Versailles le neuvième jour du mois d'Août, l'an de grâce mil sept cent soixante dix sept, et de notre Règne le quatrième, Signé : Louis : et plus bas.
Page 273 - Pourceaugnac, consistant en un haut-de-chausses de damas rouge garni de dentelle, un juste-au-corps de velours bleu garni d'or faux, un ceinturon à frange, des jarretières vertes, un chapeau gris garni d'une plume verte, l'écharpe de taffetas vert, une paire de gants, une jupe de taffetas vert garni de dentelle et un manteau de taffetas noir, une paire de souliers; prisé trente livres, ci xxx".
Page 116 - Molière, franchement ce n'est pas un ouvrage qui mérite qu'on en parle. Il est fait par un homme ' qui ne savait rien de la vie de Molière, et il se trompe dans tout, ne sachant pas même les faits que tout le monde sait.
Page 119 - Si l'on connaissait bien la race physiologiquement, les ascendants et ancêtres, on aurait un grand jour sur la qualité secrète et essentielle des esprits ; mais le plus souvent cette racine profonde reste obscure et se dérobe. Dans les cas où elle ne se dérobe pas tout entiére, 10 on gagne beaucoup à l'observer.
Page 119 - Dans les cas où elle ne se dérobe pas tout entière, on gagne beaucoup à l'observer. On reconnaît, on retrouve à coup sûr l'homme supérieur, au moins en partie, dans ses parents, dans sa mère surtout, cette parente la plus directe et la plus certaine ; dans ses sœurs aussi, dans ses frères, dans ses enfants mêmes. Il s'y rencontre des linéaments essentiels qui sont souvent masqués, pour être trop condensés ou trop joints ensemble, dans le grand individu ; le fond se retrouve, chez...
Page 51 - Ne vous épouvantez point, lui dit Molière, vous « m'en avez vu rendre bien davantage. Cependant, ajouta-t-il, allez « dire à ma femme qu'elle monte. » II resta assisté de deux sœurs religieuses, de celles qui viennent ordinairement à Paris quêter pendant le carême, et auxquelles il donnoit l'hospitalité.
Page 78 - Molière, tapissier, valet-de-chambre, illustre comédien, sans autre pompe sinon de trois ecclésiastiques ; quatre prêtres ont porté le corps dans une bière de bois couverte du poêle des tapissiers ; six enfants bleus portant six cierges dans six chandeliers d'argent ; plusieurs laquais, portant des flambeaux de cire allumés.

Bibliographic information