Histoire de la ville du Havre et de son ancie gouverneent, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 134 - Vous devez donc être persuadé que les rois sont seigneurs absolus et ont naturellement la disposition pleine et libre de tous les biens qui sont possédés, aussi bien par les gens d'église que par les séculiers, pour en user en tout temps comme de sages économes, c'est-à-dire suivant le besoin général de leur État.
Page 101 - Du 19 au 2/4 juillet, nouveaux progrès des Français: «Les forces de l'ennemi, écrivait Warwick, se sont tellement augmentées, que nous avons été forcés d'abandonner notre tranchée devant l'écluse du port; ce matin elle a été détruite par leurs boulets, et nous n'avons guère l'espoir de conserver longtemps le port; toute notre défense sera reportée au delà du boulevard Lagrange, entre cette place et le nouveau fort; si nous avions eu les soldats et pionniers promis à sir Hugues Poulet,...
Page 175 - Hommes d'épée et hommes de plume, chefs d'armée et chefs de parti, publicistes, diplomates, orateurs, ils soutiennent des polémiques religieuses, ils organisent des troupes, ils commandent des batailles et se battent eux-mêmes en soldats; ils dominent par le seul ascendant de l'éloquence et du caractère des assemblées indisciplinées; ils conseillent des princes, ils conduisent des négociations ; enfin ils exercent ensemble toutes les facultés de l'intelligence, ils parcourent à la fois...
Page 518 - ... l'Océan étonné de se voir traversé tant de fois en des appareils si divers, et pour des causes si différentes; un trône indignement renversé, et miraculeusement rétabli.
Page 487 - Bar, il voulut être le premier qui annonceroit aux princes cette bonne nouvelle; et ne pouvant en cette occasion faire une action de ministre , il en voulut du moins faire une de courrier. Il entra dans la chambre du prince de Condé , et lui dit d'une manière douce et humble qu'il lui apportoit luimême l'ordre de la Reine pour sa liberté et celle du prince de Conti et celle du duc de Longueville, qu'elle leur redonnoit sans aucune condition ; que néanmoins la Reine les prioit d'aimer l'Etat,...
Page 489 - Bar , dont voici les mots écrits de la propre main de la Reine : « Monsieur de Bar, je vous fais celle-ci pour vous dire que vous exécutiez ponctuellement tout ce que mon cousin le cardinal Mazarin vous fera savoir de mon intention touchant la liberté de mes cousins les princes de Condé, de Conti et duc de Longueville qui sont en votre garde , sans vous arrêter à quelque autre que vous pourriez ci-après recevoir du Roi monsieur mon fils, ou de moi , contraire à celui-ci : priant Dieu, M....
Page 186 - Sire, lui avait dit la cour suprême, le crime que » vous voulez châtier est attaché aux consciences, » lesquelles sont exemptes de la puissance du fer et du
Page 186 - ... aucunement la voix d'un successeur des apôtres; et d'autant que nous ne trouvons point par nos registres, ni par toute l'antiquité que les princes de France aient jamais été sujets à la justice du pape ', ni que les sujets aient pris connaissance de la religion de leurs princes...
Page 428 - elle eut eu besoin que sa vie eût été aussi longue qu'elle a » été pleine de piété et de gloire et qu'elle m'eût donné moyen » de parvenir à un âge plus propre pour lui succéder. Mais » la divine bonté en a autrement disposé et a voulu lui donner » un repos perpétuel, après tant de travaux et de fatigues » dans lesquelles il a passé son règne, pour mettre son Etat » au plus haut point de gloire qu'il ait été depuis l'établisse...
Page 558 - Nointel et autres lieux, conseiller du roy en ses conseils, maître des requêtes ordinaire de son hôtel, intendant de justice, police et finances en la généralité de...

Bibliographic information