Histoire du Cardinal Alberoni et de son ministere jusqu'à la fin de l'Année 1719, Volume 2

Front Cover
chez la veuve d'Adrien Moetjens, 1720 - 336 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 149 - Roi d'Efpagne , en ménageant constamment fes intérêts & fa gloire , qui feront toujours d'autant plus chers à la France, qu'Elle les regarde comme le prix de fes longs travaux & de tout le fang qu'il lui en a coûté pour le maintenir fur fon Trône. Ces intentions de Sa Majefté fe reconnoîtront fenfiblement & fans interruption' dans tous les faits qu'on va expofer.
Page 120 - ... mois , ou plutôt fi faire fe peut , à compter du jour de la fignature. En foi de quoi nous foujjignés miniftres - pleni' potentiaires avons fignés la préfente convention , &• y avons appofé les cachets de nos armes.
Page 150 - ... dans tous les faits qu'on va expofer. On fait que dans le cours de la dernière guerre , la France avoit été réduite par fes difgraces à la dure néceifité de confentir au rappel du Roi d'Efpagne ; & elle en auroit fans doute éprouvé la douleur , fi la providence , qui changea les événemens & les cœurs , n'eut épargné cette injuftice à nos ennemis. On reconnut à Utrecht les droits du Roi Catholique ; mais l'Empereur , quoiqu'abandonné de fes alliés , ne pouvoit encore renoncer...
Page 168 - ... à lui procurer de nouveaux avantages dans le Traité même. Mais non contente de ces démarches , elle porta encore plus loin l'attention & les égards. Elle envoya le Marquis de Nancré auprès du Roi...
Page 119 - Au reste le traité de barrière et l'article séparé du 15 de Novembre 1715 seront confirmés, comme ils sont confirmés par ces présentes en tout et en chacun de leurs articles, en tant qu'il n'ya rien de changé par les articles de cette convention. VIII. Comme pour plus grande seureté et exécution du traité de la barrière sa Mté brittannique a confirmé et garanti le dit traité, ainsi sa dite Mté...
Page 158 - L'Abbé Du Bois fut envoyé alors à Hannovre , pour y traiter cette affaire avec le Roi de la Grande-Bretagne ; Et c'eft-là que furent arrêtez les Articles qui ont fervi de fondement au Traité de la Triple Alliance , figné à la Haye le 4. Janvier 1717. , après que le Roi de la Grande-Bretagne lui-même en eut donné part inutilement au Roi d'Efpagne, & qu'il fè fut affûré de la répugnance invincible du Miniftre à tout Projet d'union.
Page 88 - F, l'on cominueia le long de ladite ligne jufques au-delà du Bureau de Sa Majefté Impériale & Catholique , marqué G , dans un angle rentrant de la digue duquel on traverfera le petit Polder fur l'alignement d'un...
Page 173 - ... d'entretenir pour gagner du temps : mais Sa Majefté reconnut enfin l'inutilité de fa condefcendance, elle fut peu de jours après inftruite des violences exercées fur les perfonnes & fur les effets des Anglois en Efpagne , au préjudice du XVIII Article des...
Page 93 - LHP sont egalement interess^es, on conviendra des lieux pour l' etablissement des dits bureaux et des precautions ulterieures qu'on jugera convenir de prendre. II est de plus stipule qu'une juste evaluation sera faite dans le terme de trois mois des revenus que le souverain tire des terres qui se trouveront...
Page 174 - Roi d'Efpagne pour accepter les conditions qui lui ont été refervées , devant expirer le 2. de Novembre, il ne pouvoit s'empêcher de. demander à ce Prince une réponfe décifive : & le Roi d'Efpagne ayant perfifté dans fon refus, il a pris fon audience de congé .. On n'a parlé jufqu'ici qu'en général , des conditions refervées au Roi d'Efpagne ; mais il faut les expofer plus précifément , pour en faire fentir d'autant mieux , non feulement l'avantage commun , mais encore .l'avantage...

Bibliographic information