Collection complète des oeuvres de l'abbé de Mably, Volume 7

Front Cover
De l'imprimerie de Ch. Desbrière, rue et place Croix, chaussée du Montblanc, ci-devant d'Antin, 1795 - History
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 299 - SM, qu'Elle ne souffrira point que les disputes de l'Espagne soient mêlées, en façon quelconque, dans la paix des deux couronnes; à quoi j'ai à ajouter qu'il sera regardé comme offensant pour la dig-nité du roi, et non compatible avec la bonne foi de la négociation, qu'on fasse mention de pareille idée. En outre, on n'entend pas que la France ait, en aucun temps, droit de se mêler de pareilles discussions entre la Grande-Bretagne et l'Espagne. Des considérations si légitimes et si indispensables...
Page 142 - Votre Excellence est trop instruite de tout ce qui se passe pour ne pas deviner celui qui mit tout en œuvre pour déterminer le roi à entrer dans une ligue qui était si contraire à mon goût et à. mes principes.
Page 431 - Majestés s'obligent dès à présent à se secourir mutuellement avec un corps de vingt-quatre mille hommes , au cas que l'une ou l'autre d'entre Elles vint à être attaquée par qui que ce soit, et sous quelque prétexte que ce puisse être...
Page 199 - L'impératrice-reine cède à l'infant d'Espagne , Don Philippe , les duchés de Parme , de Guastalla et la patrie du Plaisantin qu'elle s'est réservée par le traité de Worms , pour être possédés par lui et ses descendans mâles, nés en légitime mariage , en la même manière et dans la même étendue qu'ils ont été ou dû être possédés par les présens possesseurs. Dans le cas où Don Philippe ou un de ses descendans seroit appelé au trône d'Espagne ou de Naples , la cour de Vienne...
Page 283 - L'on ignore en France la situation précise où les deux nations se trouvent aux Indes orientales. C'est pourquoi le roi , afin de se renfermer sur cette partie dans l'objet utile pour le présent et pour l'avenir aux deux compagnies , propose au roi d'Angleterre le traité conclu entre les sieurs Godeheu et Saunders pour base de l'établissement de la paix: en Asie.
Page 406 - ... de France dans un port de France pour les transporter dans un autre port du même royaume, ainsi qu'il a été réglé pour les villes anséatiques , à l'instar desquelles les Suédois seront traités en France.
Page 280 - Louisiane, soient fixées immuablement et clairement, ainsi que celles de la Louisiane et de la Virginie, de manière qu'après la confection du traité de paix, il ne puisse plus y avoir de difficultés entre les deux nations sur l'interprétation des limites, relativement à la Louisiane, soit par rapport au Canada, soit par rapport aux autres possessions anglaises.
Page 350 - France et d'Espagne, d'Angleterre et de Portugal, et qui ne sont compris dans le présent traité , ni à titre de cession, ni à titre de restitution, seront rendus sans difficulté et sans exiger de compensation.
Page 309 - A l'égard du secours à fournir à sa majesté prussienne , de la part de la couronne britannique , comme auxiliaire , après la confection de la paix particulière entre la Grande-Bretagne et la France , sa majesté demeure dans la même résolution inébranlable qu'elle a déclarée depuis les premières ouvertures de la présente négociation , qu'elle ne cessera de secourir constamment, comme auxiliaire, son allié le roi de Prusse, avec efficace et bonne foi, afin de parvenir au but salutaire...
Page 289 - ... l'article des traités antérieurs qui garantit la succession au trône de la Grande-Bretagne, telle qu'elle se trouve établie, n'ait point été enfreint, cependant le roi est trèsdisposé à comprendre cette garantie dans le traité futur, si, le roi d'Angleterre le souhaite. Art.

Bibliographic information