Journal des Savants

Front Cover
Éditions Klincksieck, 1867
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 439 - Au nombre de ces lois se trouve nécessairement comprise celle qui nous commande de ne pas faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu'on nous fit, c'est-à-dire la loi dans laquelle se résument tous les préceptes dela justice.
Page 661 - Touchés de tant de merveilles, épanchons nos cœurs sur la piété de LOUIS. Poussons jusqu'au Ciel nos acclamations, et disons à ce nouveau Constantin, à ce nouveau Théodose, à ce nouveau Marcien, à ce nouveau Charlemagne, ce que les six cent trente Pères dirent autrefois dans le concile de 177 Chalcédoine : vous avez affermi la foi, vous avez exterminé les hérétiques : c'est le digne ouvrage de votre règne, c'en est le propre caractère. Par vous l'hérésie n'est plus : Dieu seul...
Page 493 - Et puis est retourné, plein d'usage et raison. Vivre entre ses parents le reste de son aage ! Quand revoiray-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Revoiray-je le clos de ma pauvre maison. Qui m'est une province, et beaucoup d'avantage ? Plus me plaist le séjour qu'ont basty mes ayeux.
Page 568 - N'est-il pas clair qu'on n'est engagé à rien envers celui dont on a droit de tout exiger ? Et cette seule condition , sans équivalent , sans échange , n'entraîne-t-elle pas la nullité de l'acte ? Car , quel droit mon esclave aurait-il contre moi , puisque tout ce qu'il a m'appartient , et que son droit étant le mien , ce droit de moi contre moimême est un mot qui n'a aucun sens?
Page 568 - Renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'ya nul dédommagement possible pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme ; et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter toute liberté à sa volonté.
Page 493 - Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme celui-là qui conquit la Toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge...
Page 601 - Servez donc ce Roi immortel et si plein de miséricorde, qui vous comptera un soupir et un verre d'eau donné en son nom, plus que tous les autres ne feront jamais tout votre sang répandu...
Page 731 - Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime; Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours: Quand tout change pour toi, la nature est la même, Et le même soleil se lève sur tes jours.
Page 661 - Mais nos pères n'avaient pas vu, comme nous, une hérésie invétérée tomber tout à coup : les troupeaux égarés revenir en foule, et nos églises trop étroites pour les recevoir : leurs faux pasteurs les abandonner, sans même en attendre l'ordre, et heureux d'avoir à alléguer leur bannissement pour excuse...
Page 344 - Donques les langues ne sont nées d'elles mesmes en façon d'herbes, racines, et arbres: les unes infirmes et débiles en leurs espèces: les autres saines et robustes, et plus aptes à porter le faiz des conceptions humaines: mais toute leur vertu est née au monde du vouloir et arbitre des mortelz.

Bibliographic information