Journal historique et littéraire, Volume 142

Front Cover
F. Cavelier, 1775
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 699 - Louis, par la grâce de Dieu , Roi de France & de Navarre , à tous préfens & à venir , Salut.
Page 937 - Paris , que ces préfentes ils aient à faire lire , publier & enregiftrer , même en tems de vacations , & le contenu en icelles garder & obferver félon leur forme & teneur...
Page 538 - FAIT au Confeil d'Etat du Roi , Sa Majeflé y étant ; tenu à Verfailles le vingt- quatrième jour de Fevrief mil fept cent vingt-huit.
Page 731 - Roi , nonfeulement d'accorder, mais encore de remettre publiquement de fa propre main une gerbe d'or & une gerbe d'argent , pour décoration perpétuelle aux dignes fujets à qui auraient été adjugés le plus d'épis , tant de l'une que de l'autre efpece , dans le courant de l'année , l'émulation en feroit fans, doute beaucoup plus vive encore ,,. „ Mais il ne faudrait pas qu'il prît envie à la Reine de détacher un de fes rubans, pour nouer elle-même la gerbe d'or au côté du citoïen...
Page 702 - Le calembour n'est pas nouveau, je crois ; mais il a été remis avec trop de succès pour nous dispenser d'en faire mention. Oraison funèbre de très-haut et très-puissant seigneur...
Page 700 - A CES CAUSES , & autres à ce Nous mouvant, de l'avis de notre confeil, & de notre certaine fcience, pleine puiflance & autorité royale, nous avons dit, déclaré & ordonné, & par ces préfentes, fignées de notre main , difoos , déclarons & ordonnons , voulons & nous plaît ce qui fuit : ARTICLE PREMIER.
Page 623 - Aubin , dans la ville de Rennes. Il trouva un écu de rente fondée pour les pauvres ; & à fa mort, arrivée vingt ans après , ilen a laide une d'environ 700 liv. , conftituée en leur faveur. La bienfaifance, l'aumône & I...
Page 710 - Si la foi qui confcrve l'Empire cjl en sûreté, difoit un grand Evêque à un Empereur , voilà la charité digne de. nos vœux , voilà la charité qui eft plus grande que, j'Empire même (c).
Page 544 - Roi par le Comte de Vergennes , Miniftre & Secrétaire d'Etat au département des affaires étrangères , & de prendre congé de SM pour fe rendre à fa deftination.
Page 624 - H ne souffrit jamais qu'on fît des quêtes dans sa paroisse pour les pauvres ; et lorsque le parlement permit à celles de Rennes de faire des emprunts , il ne consentit point que la sienne en fit : il pourvut lui-même à ses besoins ; ses dîmes y étaient employées.

Bibliographic information