L'ancienne terre franche et baronnie d'Etroeungt en Hainaut: notice historique et statistique sur l'état ancien et moderne de l'instruction et de l'éducation chez les habitants du bourg d'Etroeungt et de la contrée environnante. Première partie

Front Cover
Typ. F. Devin, 1881 - Education - 185 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 99 - Je jure et promets à Dieu, sur les saints Évangiles, de garder obéissance et fidélité au gouvernement établi par la constitution de la République française. Je promets aussi de n'avoir aucune intelligence, de n'assister à aucun conseil, de n'entretenir aucune ligue, soit au dedans, soit au dehors,' qui soit contraire à la tranquillité publique ; et si, dans mon diocèse ou ailleurs, j'apprends qu'il se trame quelque chose au préjudice de l'État, je le ferai savoir au gouvernement.
Page 53 - L'instruction est le besoin de tous. La société doit favoriser de tout son pouvoir les progrès de la raison publique, et mettre l'instruction à la portée de tous les citoyens.
Page 54 - Offrir à tous les individus de l'espèce humaine les moyens de pourvoir à leurs besoins, d'assurer leur bien-être, de connaître et d'exercer leurs droits, d'entendre et de remplir leurs devoirs...
Page 98 - Je jure d'être fidèle. à la nation , à la loi et au roi, de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'assemblée nationale et acceptée par le roi...
Page 55 - ... source inépuisable de secours dans nos besoins , de remèdes dans nos maux , de moyens de bonheur individuel et de prospérité commune ; Cultiver enfin , dans chaque génération , les facultés physiques , intellectuelles et morales; et par là contribuer à ce perfectionnement général et graduel de l'espèce humaine (dernier but vers lequel toute institution sociale doit être dirigée) , tel doit être...
Page 54 - Assurer à chacun d'eux la facilité de perfectionner son industrie, de se rendre capable des fonctions sociales auxquelles il a droit d'être appelé, de développer toute l'étendue des talents qu'il a reçus de la nature, et par là établir entre les citoyens une égalité de fait, et rendre réelle l'égalité politique reconnue par la loi : tel doit être le premier but d'une instruction nationale ; et, sous ce point de vue, elle est pour la puissance publique un devoir de justice.
Page 54 - ... de bien remplir les fonctions nécessaires à la société ; et que les progrès , toujours croissants, des lumières, ouvrent une source inépuisable de secours dans nos besoins, de remèdes dans nos maux , de moyens de bonheur individuel et de prospérité...
Page 54 - Diriger l'enseignement de manière que la perfection des arts augmente les jouissances de la généralité des citoyens et l'aisance de ceux qui les cultivent, qu'un plus grand nombre d'hommes...
Page 24 - D'après la coutume d'Italie, est« il dit dans les actes de cette assemblée , « tous les prêtres de la campagne rece« vront chez eux les jeunes lecteurs non « mariés, pour les élever ainsi que de « bons pères, pour leur apprendre à lire « et à écrire, et pour les instruire dans
Page 98 - Je jure d'être fidèle à la nation et de maintenir de tout mon pouvoir la liberté et l'égalité ou de mourir à mon poste ». 3 mai 1794 et 11 mal 1795.

Bibliographic information