Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la république des lettres en France, depuis MDCCLXII jusqu'à nos jours: ou, Journal d'un observateur, Volume 7

Front Cover
J. Adamson, 1784 - French literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 177 - S'il aime les honnêtes femmes, Que feront tant de belles dames ? S'il bannit les gens déréglés, Que feront nos riches abbés...
Page 110 - S'en va dans la nuit éternelle, En oubliant qu'elle fut belle, Et qu'elle a vécu pour l'amour. Nous naissons, nous vivons, bergère, Nous mourons sans savoir comment : Chacun est parti du néant: Où va-t-il?
Page 15 - Avant vous cette loi contre vous fut portée : Ecrite au fond des cœurs dont la voix l'a dictée , Elle s'est affermie à l'ombre des lauriers , Par trois races de rois et neuf siècles entiers.
Page 115 - Cependant, je ne pouvais me persuader qu'un homme aussi sensible que vous aux charmes de notre sexe pût avoir un cœur de bronze. Vous venez bien de prouver le contraire. Vous vous êtes occupé de nous au milieu de l'affaire la plus importante de votre ministère. Forcé de grever la nation d'un impôt de...
Page 172 - Dans la juste douleur qui m'accable, et que je partage avec « tout le royaume, j'ai de grands devoirs à remplir. Je suis roi,
Page 133 - C'EST grand dommage, dites-vous, Ils sont donc fous, Ces avocats de haut parage, Qui, dans des écrits pleins de rage, S'arrachent la robe et l'honneur. Quant à la robe, elle eut souvent pareil outrage ; Pour l'honneur, n'ayez crainte; il est bien défendu Linguet n'en eut jamais et Gerbier l'a perdu.
Page 116 - C'est à pareil titre, sans doute, monseigneur, c'est à la profondeur de votre politique que je dois attribuer le prix flatteur dont vous honorez mon faible talent. Vous m'accordez, dit-on, une croupe : ce mot m'effraierait de toute autre part, mais c'est une croupe d'or.
Page 251 - GRACE au bon Roi qui règne en France, Nous allons voir la poule au pot ! Cette poule, c'est la finance, Que plumera le bon Turgot. Pour cuire cette chair maudite, I.
Page 314 - Françoise; que M. Mercier n'a point désavoué cet ouvrage injurieux, & que la Comédie ne peut avoir rien de commun avec un auteur qui a cherché à la couvrir de ridicule & d'infamie; qu'elle mériteroit les odieuses imputations de M.
Page 109 - Ainsi j'essaye encor ma voix Au moment même qu'elle expire. ° Je veux dans mes derniers adieux, Disait Tibulle à son amante, Attacher mes yeux sur tes yeux. Te presser de ma main mourante.

Bibliographic information