Oeuvres complètes de Condorcet, Volume 15

Front Cover
chez Vieweg, 1804 - Philosophy
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 291 - Telles sont les idées d'un homme qui n'a jamais passé pour aimer le clergé, mais qui a toujours aimé la justice et la paix, qui lorsqu'un corps est détruit ne voit plus dans ceux qui le composaient que des individus, n'ayant plus que leurs vertus ou leurs vices...
Page 312 - Il a été stipulé , par les articles 12 et i3 , que la demande du secours suffira pour constater d'une part le besoin de le recevoir, et de l'autre l'obligation de le donner. Ainsi on ne pourra, sous aucun prétexte, en éluder la prestation; et sans entrer dans aucune discussion , le nombre stipulé de vaisseaux et de troupes à fournir sera regardé , trois mois après la réquisition, comme appartenant en propriété à la puissance requérante. Par les articles 14 et i5, on est convenu que...
Page 163 - Mais un premier pouvoir constituant, chargé par le peuple d'établir une constitution , est le principe unique de tous les autres pouvoirs; il ne peut en exister aucun: que parce qu'il a voulu ou le conserver , ou le créer.
Page 312 - ... déclarant pour ou contre l'un des deux , doit devenir personnelle à l'autre , ils sont convenus que, dès qu'ils se trouveront tous deux en guerre contre le même ou les mêmes ennemis , leurs majestés la feront conjointement, en y employant toutes leurs forces; et qu'alors elles feront entre elles des conventions particulières, relatives aux circonstances, et détermineront leurs efforts respectifs et réciproques , ainsi que leurs plans et opérations politiques et militaires , lesquels...
Page 314 - ... des secours à fournir par sa majesté sicilienne sera déterminée suivant l'étendue de sa puissance. Les trois monarques s'engagent à soutenir en tout et toujours la dignité et les droits de leur maison , et de tous les princes issus du même sang. Il a été convenu par les articles 21 et 22, qu'aucune autre puissance que celles qui sont de l'auguste maison de Bourbon ne pourra être invitée ni admise à accéder au présent traité. Leurs états et sujets respectifs participeront à la...
Page 309 - La même garantie est accordée dans l'article 3 par les deux monarques au roi des deuxSiciles , et au sérénissime infant duc de • Parme, sous la condition que ces deux princes garantiront aussi les états de leurs majestés très-chrétienne et catholique. L'article 4 porte que, quoique cette garantie inviolable et mutuelle doive être soutenue de toute la puissance des deux rois, leurs majestés ont jugé à propos de fixer les premiers secours à fournir de part et d'autre. Les articles 5...
Page 145 - ... bonnes intentions. Si, au contraire, on les suppose inégaux, il faut regarder les membres du conseil tantôt comme supérieurs, tantôt comme inférieurs en lumières aux représentants, ou bien juger qu'il est probable que quand ils s'accordent, ils sont plus près de la vérité; ce qui n'étant pas vrai pour des hommes de divers partis, de divers principes, forcerait à supposer que les citoyens les croiront, malgré cette opposition, également dignes de leur confiance, puisqu'il serait...
Page 181 - ... faut dans un grand empire un centre commun , où se traitent toutes les affaires générales, où les pouvoirs qui agissent sur la nation entière , soient constamment réunis. L'unité des opérations,, l'économie , la prompte expédition des affaires , les calamités que produit nécessairement tout changement dans les rapports établis entre les- peuples de l'état , la sûreté même de la chose publique l'exigent impérieusement.
Page 316 - Il a été stipulé par l'article 26 , que les parties contractantes se confierontréciproquement leurs alliances et négociations , sur-tout lorsqu'elles auront quelque rapport à leurs intérêts communs; et leurs majestés , dans toutes les cours de l'Europe, vivront dans l'intelligence la plus parfaite , et avec la plus entière confiance. L'article...
Page 178 - ... municipalité de Paris a besoin de l'autorité de l'assemblée de département ou de son directoire , nous ne pouvons regarder cette autorité comme étrangère, quand bien même les habitants de Paris n'y seraient qu'en petit nombre. En effet, les membres de ce directoire, puisqu'ils seraient résidants à Paris, auraient, relativement aux subsistances, les mêmes intérêts que nous ; et malgré les terreurs qu'on a pu répandre , malgré quelques événements dont nous avons gémi les premiers,...

Bibliographic information