Page images
PDF
EPUB

443,032, ou plus simplement de 4360 sur 10,000; on pourrait donc exposer, toutes choses égales, une somme de 4360 francs sur 10,000, en pariant qu'un mariage qui va avoir lieu se fera entre des individus de cet âge.

La combinaison la moins probable, au contraire, qui puisse se rencontrer parmi les seize que présente notre tableau, c'est un mariage entre hommes de 30 ans et au-dessous avec une femme de 60 ans et au delà. Une pareille union n'offre que deux chances sur 10,000.

On peut voir sans peine, par le tableau qui suit, que les mariages se font régulièrement, et que ceux qui laissent à désirer pour la disproportion des âges. sont, en général, en très-petit nombre.

Mariages en ayant égard à l'âge de l'homme et à celui de la femme au moment

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Il ne faut pas croire du reste que les mariages, sous le rapport des âges, se font plus ou moins accidentellement on peut voir déjà par le tableau qui précède combien les nombres des trois périodes successives de cinq années ont de ressem

blances pour les différents âges; mais cette différence subsiste encore, et d'une manière tout aussi évidente, en jetant les yeux sur les tableaux annuels qui se trouvent à la fin de ce Mémoire. En comparant les résultats des dix dernières années à ceux des cinq années de 1841 à 1845, je ne puis que répéter ce que j'écrivais alors : « Nous ne connaissons certes aucun document statistique ni plus curieux, ni plus instructif que celui qui précède. A voir d'année en année la reproduction à peu près identique des mêmes nombres, on ne croira jamais que le hasard ait présidé à de pareils arrangements: il se passe là quelque chose de mystérieux qui confond notre intelligence. Non sans doute, le jeune homme de moins de 30 ans qui épousait une femme plus que sexagénaire, n'était point poussé à cette union par une fatalité ni par une aveugle passion; il était mieux qu'aucun autre en position de raisonner et d'exercer son libre arbitre dans toute sa plénitude; cependant il est venu payer son tribut à cet autre budget réglé d'après les usages et les besoins de notre organisation sociale; et ici, encore une fois, le budget a été payé, avec plus de régularité que celui qu'on paye au trésor de l'État1. » Nous pouvons considérer les mariages sous un autre point de vue, et rechercher à quel âge ils sont, comparativement, les plus nombreux chez chacun des deux

sexes.

Nous remarquerons avant tout que les mariages sont d'autant plus nombreux chez les femmes, comparativement à ce qui se passe chez les hommes, qu'on se rapproche davantage de la jeunesse. Avant 21 ans, il se marie à peu près quatre fois autant de filles que de garçons. Cette différence tient à l'âge, moins prématuré chez l'homme, ainsi qu'aux exigences du service militaire entre 21 et 25 ans, le nombre des femmes qui se marient est encore, à peu près, double du nombre des hommes de même âge. Ce n'est qu'entre 25 et 30 ans que les nouveaux mariés du sexe masculin commencent à être plus nombreux que dans l'autre sexe. Dès cette époque, le nombre des mariés chez les hommes l'emporte sur celui des femmes; et la différence va toujours croissant jusqu'à la vieillesse. A cette extrémité de la vie, on compte sept ou huit hommes qui se marient pour une femme.

De l'influence du libre arbitre de l'homme sur les faits sociaux, et particulièrement sur le nombre des mariages, par A. Quetelet, page 9, tome III, du Bulletin de la Commission centrale de statistique.

[blocks in formation]

21 ans et au-dessous.

21 à 25 ans

25 à 30

30 à 35

35 à 40

40 à 45

45 à 50

4,938

3,706

50 à 55

2,362

1,693

4,059 14,048 2,692 11,636 2,959 13,391 9,710 39,075 219 880
24,683 58,613 24,291 38,953 24,171 39,062 75,145 116,628 1,647 2,626
48,093 42,404 49,056 43,846 55,206 47,654 150,355 153,904 3,386 3,016
31,103 23,672 29,861 23,456 55,177 26,565 94,141 73,473 2,120 1,655
17,182 12,965 16,840 12,592 | 18,409 15,541 52,431 59,098 1,181 880
9,893 7,329
9,750
6,967 10,086 7,370 29,729 21,666
5,665 3,805 5,791 3,946 16,394 11,457
3,039 1,660 3,420 1,799

0,25

0,65

1,12

1,28

1,34

669 488

1,57

[blocks in formation]
[blocks in formation]

Les comparaisons deviennent plus difficiles quand on veut prendre chacun des sexes isolément et calculer les valeurs absolues. Observons d'abord que les périodes de temps ne sont plus les mêmes. Dans la première classe, en effet, se trouvent les individus de moins de 21 ans ; dans la seconde ceux de 21 à 25; dans la troisième ceux de 25 à 30, etc. Ces périodes ne permettent guère de comparaison exacte; car, outre qu'elles sont d'inégale durée, elles ne présentent pas les mêmes chances pour le mariage, puisque déjà avant 21 ans, un nombre plus ou moins grand d'individus étaient mariés. Au commencement de la 25me année, le nombre des mariés a beaucoup augmenté encore, et ce nombre va constamment en croissant. On conçoit donc qu'on ne peut comparer les individus des différentes classes et les supposer dans les mêmes conditions sous le rapport de leur prédisposition au mariage.

Nous avons calculé dans une table spéciale, que nous intitulons table matrimoniale, les époques auxquelles les mariages ont lieu. On peut voir, par les résultats des 15 années d'observation qui lui servent de base, que les nombres ont peu varié. Il s'ensuivrait que c'est entre 25 et 30 ans que les mariages sont le plus nombreux pour les hommes, et que c'est avant l'âge de 25 ans pour les femmes. On pourra mieux juger des époques des mariages, en jetant les yeux sur 58

TOME VIII.

la figure suivante, qui marque progressivement les dispositions au mariage chez l'un et l'autre sexe, selon la différence des âges.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Il est encore d'autres documents qui ont été publiés en Belgique, à partir de 1851, et qui méritent également de fixer l'attention, celui qui concerne la milice, par exemple. On reconnaît facilement, par les résultats, que les nombres n'ont pas été relevés avec tout le soin possible; mais tels qu'ils sont, ils méritent d'être discutés ce sont les relevés statistiques qui font connaître, pour tout le royaume, la division des miliciens sous le rapport de leur taille et de leur instruction. Ces documents, comme je le disais, laissent à désirer, soit par suite de l'inadvertance à signaler certains détails scientifiques que les autorités perdent de vue, soit par l'habileté plus active des parties intéressées à provoquer des erreurs qui leur sont utiles. Un conscrit, par exemple, dont la taille laisserait du doute, a tout intérêt à se faire passer pour moins grand qu'il ne l'est effectivement; ou bien, si sa taille ne permet pas la réforme, il pourra s'efforcer de paraître plus grand ou plus petit qu'il n'est, afin de passer dans un des corps de l'armée à sa convenance. Il se trouve donc ici des intérêts fort opposés, et dont le calcul seul peut prendre soin de déterminer l'influence, sous des conditions assez difficiles d'ailleurs à constater.

Nous examinerons en premier lieu les nombres concernant l'instruction des miliciens. Nous trouvons à cet égard les valeurs suivantes pour les cinq années qui ont précédé 1857.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Pour les huit années qui ont précédé cette période, l'Exposé de la situation du Royaume fournit les renseignements suivants, qui prouvent que l'état de l'instruction s'est amélioré dans les provinces, que le nombre des miliciens ne sachant ni lire ni écrire a progressivement diminué, et enfin que le nombre de ceux qui ne possédaient que des notions élémentaires a pris des accroissements pour l'instruction supérieure.

DEGRÉS D'INSTRUCTION.

1842. 1843. 1844. 1845. 1846. 1847*. 1849. 1850. TOTAL.

Miliciens ne sachant ni lire ni écrire. 18,474 17,424 18,070 15,945 15,036 15,321 14,610 13,902 129,268

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Nous croyons que ces derniers chiffres méritent assez de confiance, parce que les intéressés n'ont, cette fois, aucun avantage à faire de fausses déclarations, et que la preuve de leur sincérité est facile à acquérir. Ces nombres tendent à mon

1 Publié en 1842, par le Ministère de l'intérieur, et rédigé par les soins de la Commission centrale de statistique, 1 vol. in-4° (période décennale de 1841-1850), titre III: État politique, moral et religieux.

« PreviousContinue »