Mémoires sur l'émigration (1791-1800)

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 202 - Nous sommes ici deux qui n'en font qu'un; mêmes sentiments, mêmes principes, même ardeur pour vous servir. Nous gardons le silence ; mais c'est que le rompant trop tôt, nous vous compromettrions : mais nous parlerons dès que nous serons sûrs de l'appui général, et ce moment est proche. Si l'on nous parle de la part de ces gens-là, nous n'écouterons rien; si c'est de la vôtre, nous écouterons, mais nous irons droit notre chemin ; ainsi, si l'on veut que vous nous fassiez dire quelque chose,...
Page 206 - Majestés, des moyens les plus efficaces, relativement à leurs forces, pour mettre le Roi de France en état d'affermir, dans la plus parfaite liberté, les bases d'un gouvernement monarchique également convenable aux droits des Souverains et au bien-être de la Nation française. Alors, et dans ce cas, Leurs...
Page 202 - ... moment est proche. Si l'on nous parle de la part de ces gens-là nous n'écouterons rien ; si c'est de la vôtre nous écouterons, mais nous irons droit notre chemin ; ainsi si l'on veut que vous nous fassiez dire quelque chose, ne vous gênez » pas. Soyez tranquille sur votre sûreté ; » nous n'existons que pour vous servir; nous
Page 212 - Qu'importe que par une entreprise insensée on osât vous déclarer déchu du trône de vos ancêtres , lorsque les forces combinées de toutes les puissances sont préparées pour vous y maintenir et punir les vils usurpateurs qui en auraient souillé l'éclat ? Le danger serait bien plus grand , si en...
Page 301 - Majesté approuvera mes idées, et qu'elle me gardera le secret le plus absolu sur la démarche que je fais auprès d'elle, elle sentira aisément que les circonstances où je me trouve, m'obligent à la plus grande circonspection : c'est ce qui fait qu'il n'ya que le baron de Breteuil qui soit instruit de mon secret, et Votre Majesté peut lui faire passer ce qu'elle voudra. Je saisis cette occasion de remercier Votre Majesté des bontés qu'elle a...
Page 78 - ... les calamités d'une guerre qui expose tant de provinces à tous les maux qui marchent à la suite des armées, elle ne tardera pas un instant à déclarer son opinion en faveur des demandes péremptoires que je lui adresse au nom de leurs majestés l'empereur et le roi de Prusse ; et qui en cas de refus, attireront immanquablement, sur ce royaume, naguère florissant, de nouveaux et plus terribles malheurs. Le parti que la nation française va prendre , à la suite de cette déclaration, ou...
Page 210 - ... leur ouvrage : le but des puissances confédérées n'est que de soutenir la partie saine de la nation contre la partie délirante , et d'éteindre , au sein du royaume , le volcan du fanatisme , dont les éruptions propagées menacent tous les empires. D'ailleurs , sire , il n'ya pas lieu de croire que les Français , quelque soin qu'on...
Page iv - Merlin accepta; mais au bout de quatre mois, ses forces épuisées le contraignirent de renoncer à des obligations trop fatigantes. En recevant avec regret sa démission, le Directoire le rappela de nouveau au ministère de la justice, dont les devoirs devinrent très-pénibles pour lui. Les partis avaient recommencé leurs entreprises, et gouverner se réduisait de nouveau et presque uniquement à combattre. Défenseur de l'ordre existant, au moyen de lois politiques souvent aussi passionnées...
Page 301 - ... de la monarchie. Je viens de m'adresser à l'empereur, à l'impératrice de Russie, aux rois d'Espagne et de Suède, et je leur présente l'idée d'un congrès des principales puissances de l'Europe, appuyé d'une force armée, comme la meilleure mesure pour arrêter ici les factieux, donner le...
Page 213 - Bourbon, a qui ses droits éventuels à la couronne, imposent le devoir d'en défendre l'auguste dépôt. Nous protesterions pour vous-même, sire , en protestant pour vos peuples, pour la religion, pour les maximes fondamentales de la monarchie , et pour tous les ordres de l'Etat.