La Revue de Paris, Volume 24, Issue 1

Front Cover
Bureau de la Revue de Paris., 1917 - French literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 162 - Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose.
Page 164 - ... ne pouvant fortifier la justice , on a justifié la force , afin que le juste et le fort fussent ensemble , et que la paix fût, qui est le souverain bien.
Page 638 - Sur la bruyère longue infiniment, Voici le vent cornant Novembre, Sur la bruyère, infiniment, Voici le vent Qui se déchire et se démembre, En souffles lourds, battant les bourgs, Voici le vent, Le vent sauvage de Novembre. Aux puits des fermes, Les seaux de fer et les poulies Grincent ; Aux citernes des fermes.
Page 377 - Au nom du passé et de l'avenir, les serviteurs théoriques et les serviteurs pratiques de l'humanité viennent prendre dignement la direction générale des affaires terrestres, pour construire enfin la vraie providence morale, intellectuelle et matérielle, en excluant irrévocablement de la suprématie politique tous les divers esclaves de Dieu, catholiques, protestants ou déistes, comme étant à la fois arriérés et perturbateurs.
Page 586 - Et tout à coup un ange du Seigneur se présenta à eux, et la gloire du Seigneur resplendit autour d'eux, et ils furent saisis d'une grande peur. 10 Alors l'ange leur dit: N'ayez point de peur ; car je vous annonce une grande joie, qui sera pour tout le peuple ; 11 C'est qu'aujourd'hui, dans la ville de David, le Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur, vous est né.
Page 369 - Les justes garanties individuelles résultent seulement de cette universelle réciprocité d'obligations , qui reproduit l'équivalent moral des droits antérieurs, sans offrir leurs graves dangers politiques. En d'autres termes , nul ne possède plus d'autre droit que celui de toujours faire son devoir. C'est uniquement ainsi que la politique peut enfin se subordonner réellement à la morale , suivant l'admirable programme du moyen âge.
Page 630 - La question polonaise est la vraie clef pour ouvrir cette porte. Quant à moi j'ai cette clef, mieux que personne en France. Il ya quarante ans que j'ai dit et répété (et cela du haut de la tribune) que les espérances données à la Pologne étaient envers celle-ci une déloyauté, et envers, nous une indigne duperie.
Page 767 - Faites-en autant ; s'il le faut, diminuez votre maison, détruisez-la même, en renvoyant tout le monde ; ce ne sera que plus honorable pour vous de lutter et de vaincre l'infortune. Je suis convaincue que Catherine a assez de grandeur d'âme pour s'accommoder au plus strict nécessaire...
Page 516 - Le 6 novembre dernier, j'ai eu l'honneur de vous mander qu'en conséquence des ordres de M. le comte de Pradel, directeur général du ministère de la Maison du Roi, j'avais été autorisé...
Page 163 - Certainement s'il la connaissait, il n'aurait pas établi cette maxime, la plus générale de toutes celles qui sont parmi les hommes, que chacun suive les mœurs de son pays ; l'éclat de la véritable équité aurait assujetti tous les peuples, et les législateurs n'auraient pas pris pour modèle, au lieu de cette justice constante, les fantaisies et les caprices des Perses et Allemands.

Bibliographic information