Biographies aveyronnaises

Front Cover
N. Ratery, 1866 - Aveyron (France) - 468 pages
2 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

Biographies aveyropnnaises
Voir notamment p 121 à 163 la biographie de GAUJAL.
PV, le 28/02/2009

User Review - Flag as inappropriate

Comprend la biographie du Père Delbès, O.P. Intéressant. Conditions de vie à bord du Jeanty.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 354 - Serait-il donc vrai qu'il fallût me rappeler avec effroi que je suis un de ceux qui , en éprouvant une indignation généreuse contre le pouvoir arbitraire, ont peut-être donné des armes à la licence.
Page 356 - Alors aucun motif ne m'appelait à en faire l'application ni à calculer les effets des inconvénients terribles attachés aux factions, lorsqu'on les investit de la force qui commande aux hommes et aux choses, lorsque la résistance des choses et des passions des hommes sont des éléments nécessaires à combiner.
Page 356 - Votre indifférence sur cette diversion affreuse de l'esprit public, est la première et la seule cause du changement qui s'est fait à votre égard ; de ce changement par lequel des adulations corrompues ou des murmures étouffés par la crainte ont remplacé les hommages purs que recevaient vos premiers travaux. Mais quelque courage que m'inspire l'approche de ma dernière heure, quelque devoir que m'inspire même...
Page 10 - On les aurait déterrées aussi bien chez des casuistes dominicains et franciscains; mais c'était aux seuls jésuites qu'on en voulait. On tâchait , dans ces lettres, de prouver qu'ils avaient un dessein formé de corrompre les mœurs des hommes; dessein qu'aucune secte, aucune société n'a jamais eu et ne peut avoir; mais il ne s'agissait pas d'avoir raison , il s'agissait de divertir le public.
Page 294 - Que je voudrais bien tenir un de ces puissants de quatre jours, si légers sur le mal qu'ils ordonnent ! Quand une bonne disgrâce a cuvé son orgueil, je lui dirais... que les sottises imprimées n'ont d'importance qu'aux lieux où l'on en gêne le cours ; que, sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur ; et qu'il n'ya que les petits hommes qui redoutent les...
Page 109 - Les Pères nous montrent un juste en la personne de saint Pierre, à qui la grâce, sans laquelle on ne peut rien, a manqué.
Page 358 - Vous avez un gouvernement monarchique , et ils le font détester; vous voulez la liberté du peuple et ils veulent faire du peuple le tyran le plus féroce.
Page 359 - Quelle sorte de gouvernement pourrait résister à cette domination des clubs? Vous avez détruit les corporations, et la plus colossale de toutes les agrégations s'élève sur vos têtes et menace de dissoudre tous les pouvoirs. La France entière présente deux tribus...
Page 354 - Eh! cependant prêt à descendre dans la nuit du tombeau, prêt à quitter cette famille immense dont j'ai ardemment désiré le bonheur, que voisje autour de moi ! des troubles religieux, des dissensions civiles, la consternation des uns, la tyrannie et l'audace des autres, un gouvernement esclave de la tyrannie populaire, le sanctuaire des lois environné d'hommes effrénés qui...
Page 360 - ... vérités utiles à la liberté; cet homme, depuis le commencement de la révolution, n'a point pris la plume pour éclairer ses concitoyens ni vous ; et dans quel moment rompt-il le silence? Dans le moment où les ennemis de la révolution réunissent leurs efforts pour l'arrêter dans son cours.

Bibliographic information