Annales

Front Cover
1877
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 262 - Il est possilde de diminuer les chances que ces accidents ont de se produire, et la présente instruction a pour objet de porter à la connaissance des agriculteurs les moyens à employer pour atteindre ce but. La plupart des terreurs paniques auxquelles le gros bétail peut être en proie sont produites par les attaques d'une mouche...
Page 159 - PROGRAMME DES CONCOURS OUVERTS PAR LA SOCIÉTÉ DES SCIENCES , DE L'AGRICULTURE ET DES ARTS DE LILLE , POUR L'ANNÉE 1877.
Page 375 - ... Delignières. Amiens. 1876. T. Jeunet. in-8°. — '2° Comte de Longpérier-Grimoard. Une marque inconnue à Paris. Paris. 1876. Aubry. in- 8°. — 3° Tourbière d'Aveluy. — Squelette humain. (Extrait des Annales de la Société géologique du Nord). Par M. Henri Debray. Lille, in-8».
Page 263 - ... le dernier anneau de son abdomen. Une fois percée, la larve se vide, meurt et est éliminée par la suppuration. « Un autre procédé consiste à asphyxier la larve en obstruant avec un peu de térébenthine le trou dont il vient d'être parlé. « Enfin, on peut encore extraire directement la larve en pressant la tumeur à sa base ; il peut être utile, dans ce cas, d'agrandir préalablement l'ouverture de la tumeur avec un canif ou un couteau pointu et tranchant.
Page 263 - ... lequel on l'a souvent confondu ; il cherche seulement à introduire ses œufs sous la peau de l'animal ; aussi est-ce la femelle seule de l'œstre qui jette le désordre dans les troupeaux. La larve qui sort de l'œuf ainsi abrité occasionne les tumeurs que l'on remarque particulièrement sur le dos des bœufs et des vaches et que quelques-uns regardent à tort, comme un signe de vigueur et de santé. Les tumeurs, d'abord grosses comme un pois, puis comme une noisette, et enfin comme une noix,...
Page 124 - Tout gouverneur ou commandant, à qui nous avons confié l'une de nos places de guerre, doit se ressouvenir qu'il tient dans ses mains un des boulevards de notre empire ou l'un des points d'appui de nos armées et que sa reddition, avancée ou retardée d'un seul jour, peut être de la plus grande conséquence pour la défense de l'Etat et le salut de l'armée.
Page 23 - Elle est telle qu'elle n'a jamais été ; et je ne saurais trop admirer ce que je vois tous les jours des officiers, qui marchent à pied, parce qu'ils n'ont pas de quoi servir autrement, et que je les vois réduits au pain de munition et à l'eau , et que j'en sais nombre qui sont de sept à huit jours sans manger un morceau de viande, parce qu'ils n'ont pas de quoi en acheter.
Page 262 - Tous les agriculteurs savent que des terreurs paniques saisissent quelquefois les animaux de l'espèce bovine ; i's ont vu l'épouvante gagner des troupeaux entiers et les animaux affolés s'enfuir brisant ou renversant tout sur leur passage ; ils connaissent les graves conséquences que ces terreurs peuvent avoir lorsqu'elles se produisent parmi les bœufs el les vaches rassemblés dans les champs de foire, au milieu de la foule.
Page 344 - Annales de la Société d'agriculture, industrie, sciences, arts et belles-lettres du département de la Loire Tome xxrv. — 17» Mémoires de la Société des Antiquaires de h Morinie. Tome xvi. 2
Page 358 - Honoré de Turge, Sépultures antiques du mont d'Uzore ; — etc., etc. » Tome III. — Auguste Bernard, Histoire territoriale du Lyonnais, (suite) ; — Vincent Durand, De la véritable situation du Tractus Rodunensis et Alaunorum mentionné dans la Notice des dignités du l'Empire ; — Ph.

Bibliographic information