Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la republique des lettres en France, depuis MDCCLXII jusqu'à nos jours; ou, Journal d'un observateur, ...

Front Cover
chez John Adamson, 1777 - French literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 121 - II, p. 14. communique toujours au lecteur et les économistes doivent se féliciter d'avoir acquis en lui un apôtre qui contribuera mieux qu'eux tous à la propagation de la science par cet art enchanteur d'attacher sur toutes les matières et de se faire lire par les gens les plus frivoles M.
Page 304 - ... pour les diriger, et surtout l'espèce de séparation qui se trouve encore dans cette science entre la spéculation et la pratique. Des génies du premier ordre ont établi des théories profondes, mais ces théories sont trop peu applicables à la pratique, trop peu connues de la plus grande partie des hommes d'art qui ont à opérer.
Page 305 - L'intention de SM est donc, monsieur, que vous donniez chaque année, à commencer au mois de novembre prochain, un cours public d'hydraulique dans une salle qui vous sera indiquée à cet effet. Vous publierez un programme où vous marquerez l'ordre, le nombre, l'heure et la durée de vos leçons. « Je serai souvent dans le cas de vous consulter sur la capacité des sujets qui auront suivi votre cours, et j'espère que vous voudrez bien en rendre...
Page 86 - ... fon théâtre en cannelle et qu'on le feroit périr fous le bâton. Le baladin n'a pas cru prudent de fe compromettre avec des étourdis, et malgré l'approbation de la police et les défirs du public, la comédie ne fe joue plus et les filles triomphent.
Page 238 - C'est donc un devoir de les braver. Il faut regarder tous leurs traits comme des blessures honorables, et ne pas augmenter la force de ces gens-là par une sensibilité qui les encourage à redoubler leurs attaques. Je vous prêche la morale que je tâcherai de suivre moimême.
Page 183 - Il paraît que sa naissance n'a rien de recommandable; que son père, maréchal de camp et cordon rouge, avait été appelé à Versailles par le duc de Choiseul , pour avoir une espèce de bureau sans titre qui lui a été ôté depuis peu , ce qui l'a obligé de retourner dans sa province. Le jeune homme, peu riche , vient d'épouser la petite-fille d'un comédien. Du reste , le père n'approuve point l'essor qu'a pris son fils dans la littérature. On sait que lorsque celui-ci a lu sa tragédie...
Page 264 - C'est un acteur qui donne les plus grandes espérances, qui se possede et ne se livre que lorsque la passion l'exige. Mlle Raucoux a représenté la statue et étoit vraiment belle dans cette attitude. On a dit que c'étoit le meilleur rôle qu'elle eût encore fait. La décoration est charmante, et les comédiens se sont efforcés d'enrichir la représentation de tous les accessoires convenables.
Page 183 - ... et qu'il ne souffrirait pas que cette tragédie reparût. En conséquence, les comédiens français ont reçu ordre de remettre chacun leur rôle sur-lechamp, ordre de brûler les copies qu'ils en auraient tirées, défenses d'en tirer ; et il leur a été déclaré qu'on les rendrait responsables de ce qui en paraîtrait en tout ou en partie. L'éclat donné à cette tragédie excite à rechercher qui est ce M.
Page 115 - DURAS invoquait à la fois Le dieu des vers et le dieu de la guerre : II réclamait le prix de ses vaillants exploits Et de son savoir littéraire : Tous deux, par un suffrage égal, Ont satisfait sa noble envie. Phébus lui dit : Je te fais maréchal, Mars lui donna place à l'Académie *. SUR COLLÉ2 EST-CE Anacréon, est-ce Horace, Qui chantait ces vers pleins de grâce, Dans son printemps?
Page 198 - ... que le vôtre de la manière qui peut vous être le plus « agréable, vous prie, mademoiselle, de vouloir bien accepter « vos entrées à toutes les assemblées : ce qu'elle a arrêté hier, « par une délibération unanime qui a été insérée dans ses re« gistres, et dont elle m'a chargé de vous donner avis, en y « joignant tous ses remercîments.