Mémoires d'un prisonnier d'état, Volume 2

Front Cover
Olivier-Fulgence, Libraire, 1840 - Carbonari
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 99 - Heureux celui qui souffre patiemment les tentations et les maux, parce que, lorsque sa vertu aura été éprouvée, il recevra la couronne de vie que Dieu a promise à ceux qui l'aiment.
Page 355 - Dieu aurait manqué aux besoins de presque tous les hommes en leur donnant une loi écrite , s'il ne leur avait pas donné en même temps un interprète sûr, pour leur épargner une recherche dont ils sont incapables. Tout homme simple et sincère n'a besoin que de son ignorance bien sensée pour voir l'absurdité de toutes les sectes qui fondent leur séparation de...
Page 390 - Divinité; alors j'ai baissé la tète et j'ai cru sans difficulté comme sans arrière-pensée. » La prédestination et le péché originel, qui avaient si longtemps révolté ma raison et ma justice, je les ai acceptés comme un fait 'inexplicable sans doute dans sa cause première, mais réel, mais indispensable à la solution du. problème incompréhensible de la nature déchue de l'homme , si étrangement mêlée de grandeur et de faiblesse ; il en a été de même et plus facilement encore...
Page 543 - CECIL H. GREEN LIBRARY STANFORD UNIVERSITY LIBRARIES STANFORD, CALIFORNIA 94305-6004 (650) 723-1493 grncirc@sulmail.stanford.edu Ail books are subject to recall.
Page 356 - Il dit que tout ce qu'elle liera sur la terre sera lié dans le ciel ; qu'iï sera avec elle jusqu'à la consommation des siècles ; que les portes de l'enfer ne prévaudront. jamais contre elle ; que celui qui l'écoute, l'écoute lui-même ; que celui qui la méprise, le méprise; et enfin quelle est la base et la colonne de la vérité.
Page 120 - Dembosky, cette angélique femme qui réunissait en elle toutes les perfections d'une adorable sensibilité avec l'énergie qui rend capable des actions les plus sublimes ! Rien n'était comparable à son dévouement pour Frédéric et pour moi avec elle tout me semblait possible! Sa mort me laisserait sans aucune consolation sur la terre, puisque celle de vous conserver...

Bibliographic information