Journal historique et littéraire, Volume 3

Front Cover
F. Cavelier, 1791
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 455 - L'Assemblée nationale vous requiert, en vertu de la Constitution française, titre III, chapitre 2, section ni, article 2, de rentrer dans le royaume dans le délai de deux mois, à compter de ce jour, faute de quoi et après l'expiration dudit délai, vous perdrez votre droit éventuel à la régence.
Page 465 - ... par de trompeuses promesses, ils ne voient pas qu'on les anime à détruire euxmêmes les gages de leur sûreté , les soutiens de leur repos , les principes de leur...
Page 213 - Majestés, les moyens les plus efficaces relativement à leurs forces, pour mettre le roi de France en état d'affermir, dans la plus parfaite liberté, les bases d'un gouvernement monarchique, également convenable aux droits des souverains et au bien-être de la nation française. Alors et dans ce cas, leurs...
Page 373 - ... préfent article, commencera dans ces endroits à la rive droite de la Glina par le point marqué...
Page 95 - ... l'amour duquel on ne peut compter , on veut que l'homme fe reproche avec amertume de cœur de n'être pas vertueux lors même qu'on s'efforce de lui prouver que la vertu n'eft pas plus en fon pouvoir que la beauté ou la laideur, de fon.
Page 217 - Dépositaire usufruitier du trône que vous avez hérité de vos aïeux , vous ne pouvez ni en aliéner les droits primordiaux , ni détruire la base constitutive sur laquelle il est assis. Défenseur...
Page 211 - ... considérés et traités comme les autres sujets de la puissance à laquelle ils se sont donnés. En revanche les individus qui possèdent en même...
Page 217 - Protecteur des droits de tous les ordres, et des possessions de tous les particuliers , vous ne pouvez pas les laisser violer et anéantir par la plus arbitraire des oppressions. Enfin, père de vos peuples, vous ne pouvez pas les livrer au désordre et à l'anarchie.
Page 213 - M. le comte d'Artois, se déclarent conjointement qu'elles regardent la situation où se trouve actuellement le roi de France comme un objet d'un intérêt commun à tous les souverains de l'Europe.
Page 210 - ... sans prix de rachat, ni rançon quelconque, à la Cour Impériale et Royale, dans l'espace de deux mois après l'échange des ratifications, tous les prisonniers de guerre et esclaves, de...

Bibliographic information