Mémoires de la Société de l'Histoire de Paris et de l'Ile-de-France, Volume 11

Front Cover
H. Champion, 1885 - Île-de-France (France)
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 359 - portail senestre de l'Eglise de Paris vers saint « lehan le Rond, ou quel, en grans et anciens « ymages de pierre eslevez, est l'ymage du roy « Philippe le Conquérant, figuré en jeune aage « pour ce qu'il fut couronné au xiiij° an de son « aage; lequel montre l'ymaige de monseigneur « saint Denis portant son chief demi trenchié, et « aussi les ymages de Notre-Dame, de saint « Estienne, de saint lehan-Baptiste, etc., en de...
Page 405 - CECIL H. GREEN LIBRARY STANFORD UNIVERSITY LIBRARIES STANFORD, CALIFORNIA 94305-6004 (650) 723-1493 grncirc@sulmail.stanford.edu Ail books are subject to recall. DATE DUE...
Page 137 - Poulet, vestu illec en habit de cordelier, qui de ceux de Paris se moquoit, et portoit en sa main ung rainceau d'une verge et en feroit de foiz en aultre ung de ses compaignons, demonstrant que il chastiroit lez...
Page 136 - Priant et ses filz vindrent noblement en champ, et contre tous les sourvenans asprement coururent et jousterent, c'est assavoir contre les bourgoiz de la ville d'Amiens, de la ville de Saint-Quentin en Vermandoiz, de Rains, de Compiengne, et de Verdeloy en Berry, de Miaux, de Mante, de Corbeul, de Ponthoise, de Rouen en Normendie, de Saint-Pourcein, contre ung bourgoiz de Valencieunes et contre ses .ij.filz, et contre ung bourgoiz de la ville d'Yppre.
Page 247 - La maison de mon pure, située au coin de la rue Saint-Honoré et de la rue des Vieilles-Étuves, était une des plus anciennes de Paris, et elle avait gardé un souvemr irrécusable du vieux temps.
Page 222 - ... cinq cents Piquars ; et si n'estoit nuls plus forts larrons et moqueurs de gens; et les Anglois gaignèrent bien douze forteresses entour Paris en ung mois, et après allèrent à Corbeil la seconde sepmaine de juillet.
Page 243 - Majesté, trésorier général, ancien payeur des gages des officiers de la prévôté de l'hôtel et grande prévôté de France, contrôleur général de la maison de Son Altesse Royale madame la duchesse d'Orléans...
Page 138 - Pariz jadiz appellé Jehan de Chevreuse, la quelle chevauchoit ung cheval blanc, ceinte d'une riche cheinture à la quelle pendoit une noble aumosniere, et tenoit la dicte pucelle sur sa main ung esmerillon, le dist cheval, ceinture, aumosniere et esmerillon, à grant joye et à la louenge de Paris, comme à celuy de dehors dez attendans qui mieux c'est oit à la feste porté sicommel'en disoit, lez dis joyaux la dicte pucelle presenta et donna.
Page 270 - Entre le pilori et le gibet, une large croix étendait ses bras de pierre. Auprès d'elle, les débiteurs insolvables venaient faire cession de leurs biens et recevoir le bonnet de laine verte que le bourreau lui-même leur mettait sur la têle.
Page 25 - Pour laquelle chose Philippe, le roy de France, plusieurs citez de son royaulme visita et illec les cueurs du menu peuple et lez citoyens de Paris si eust en telle maniere à luy adjoint que, non pas seullement ceux de Paris, maiz toutes les aultres communes de son royaulme de France luy promirent à faire aide et secours et garantie encontre toutez gens, et especiaulment contre les barons allez, se en aucune maniere meussent contre luy guerre ° (Chronique parisienne anonyme, 2 e partie, dans Mém.

Bibliographic information