Journal des chasseurs

Front Cover
Léon Bertrand
1858 - Hunting
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 107 - A tout condamné pour délit d'association illicite, de fabrication, débit, distribution de poudre , armes ou autres munitions de guerre, de menaces écrites ou de menaces verbales avec ordre ou...
Page 214 - Chacun est responsable du dommage qu'il a causé , non-seulement par son fait , mais encore par sa négligence ou son imprudence.
Page 372 - ... qu'on lui a donné le nom de faisan bruyant : ce cri commence par une espèce d'explosion suivie d'une voix aigre et perçante , semblable au bruit d'une faux qu'on aiguise. Cette voix cesse et recommence alternativement ; et après avoir ainsi continué à plusieurs reprises pendant une heure environ , elle finit par une explosion semblable à la première. Le...
Page 75 - S'élevant' par un bout à la faveur de leurs nageoires, et tirant leur derrière sous eux , ils se rebondissent par manière de dire , et jettent le corps en avant , tirant leur derrière après eux, se relevant ensuite et sautant encore du devant alternativement , ils vont et viennent de cette manière pendant qu'ils sont à terre. ( Voyage de Dampier , tome I , page 117). (i) Les veaux marins ont des dents très-tranchantes jivec lesquelles ils couperoient un bâton de la grosseur...
Page 441 - Les procès-verbaux des gardes champêtres des communes, et ceux des gardes champêtres et forestiers des particuliers, seront, lorsqu'il s'agira de simples contraventions, remis par eux, dans le délai fixé par l'article...
Page 372 - ... enflée, sans doute par le redressement de ses plumes, et prenant toutes sortes de postures extraordinaires, tant il est tourmenté par le besoin de répandre ses molécules organiques superflues. Il a un cri particulier pour appeler ses femelles , qui lui répondent et accourent sous l'arbre où il se tient , et d'où il descend bientôt pour les cocher et les féconder; c'est probablement à cause de ce cri singulier , qui est très-fort et se fait entendre de loin , qu'on lui a donné le nom...
Page 144 - Il est interdit de prendre ou de détruire, sur le terrain d'autrui, des œufs et des couvées de faisans, de perdrix et de cailles.
Page 164 - Le canal de la Marne au Rhin et le chemin de fer de Paris à Strasbourg ont aussi choisi de l'emprunter.
Page 439 - Les procès-verbaux des maires et adjoints, commissaires de police, officier, maréchal des logis ou brigadier de gendarmerie, gendarmes, gardes forestiers, gardes-pêche, gardes champêtres, ou gardes assermentés des particuliers, feront foi jusqu'à preuve contraire.
Page 106 - C'est au roi que le droit de chasse appartient dans son royaume ; sa qualité de souverain lui donne le droit de s'emparer, privativement à tous autres, des choses qui n'appartiennent à personne, tels...

Bibliographic information