Dictionnaire infirmier de psychiatrie

Front Cover
Elsevier Masson, 2005 - Psychiatric nursing - 215 pages
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
Voici le premier dictionnaire de psychiatrie à l'usage des étudiants et professionnels paramédicaux. Il comprend plus de 400 entrées et permet d'aborder les grandes notions de psychiatrie avec des notices déroulées selon un plan systématique : - La définition - Le tableau clinique (des symptômes au diagnostic) - Le traitement (s'il y a lieu) - La prise en charge infirmière spécifique, sous forme de conduite à tenir, clairement exposée et articulée en interventions préventive, curative et éducative chaque fois que cela est nécessaire. Ce dictionnaire propose aussi de se familiariser avec la terminologie empruntée au vocabulaire psychanalytique, de faire le point sur les classes de médicaments psychiatriques au travers de tableaux synthétiques, d'appréhender les aspects législatifs et sociaux, fondamentaux dans la prise en charge du patient en psychiatrie. Rédigé par une équipe de médecins et d'infirmiers, ce livre est destiné avant tout aux étudiants en soins infirmiers et aux infirmier(e) s professionnels du secteur psychiatrique. Il intéressera également les psychologues et les autres professionnels de santé intervenant en psychiatrie et en santé mentale.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Abandon
1
Addiction
7
Alcoolisme
13
Anticholinergiques antiparkinsoniens
20
Antipsychiatrie
26
DICTIONNAIRE PRATIQUE DE PSYCHIATRIE
39
C
43
CCAA
45
COTOREP
57
DICTIONNAIRE PRATIQUE DE PSYCHIATRIE
74
Lithium
113
Maniacodépressive maladie
119
Responsabilité
165
Sadisme 169
196
VIH infection à
199
Narcissisme 125
212

Compensation
51

Common terms and phrases

Popular passages

Page 165 - Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer" ; -art. 1383 : "Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence
Page 70 - III du présent titre, les restrictions à l'exercice de ses libertés individuelles doivent être limitées à celles nécessitées par son état de santé et la mise en œuvre de son traitement. En toutes circonstances, la dignité de la personne hospitalisée doit être respectée et sa réinsertion recherchée.
Page 70 - La réforme de la responsabilité médicale après la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.
Page 101 - Processus psychologique par lequel un sujet assimile un aspect, une propriété, un attribut de l'autre et se transforme, totalement ou partiellement, sur le modèle de celui-ci. La personnalité se constitue et se différencie par une série d'identifications.
Page 190 - L'humeur est cette disposition affective fondamentale, riche de toutes les instances émotionnelles et instinctives, qui donne à chacun de nos états d'âme une tonalité agréable ou désagréable, oscillant entre les deux pôles extrêmes du plaisir et de la douleur
Page 93 - La personne qui était atteinte, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neuropsychique ayant altéré son discernement ou entravé le contrôle de ses actes demeure punissable ; toutefois, la juridiction tient compte de cette circonstance lorsqu'elle détermine la peine et en fixe le régime.
Page 93 - Article 122-1 du nouveau code pénal: « n'est pas pénalement responsable la personne qui était atteinte, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes.
Page 8 - Promulguée lors du bicentenaire de la révolution, la loi n° 90-527 du 27 juin 1990 relative aux droits et à la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux et à leurs conditions d'hospitalisation met donc résolument l'accent sur les droits des malades, qu'affirment par le menu les treize articles du premier chapitre.
Page 103 - Peut pareillement être protégé le majeur qui, par sa prodigalité, son intempérance ou son oisiveté, s'expose à tomber dans le besoin ou compromet l'exécution de ses obligations familiales
Page 55 - ... la mesure du possible. Le médecin doit tenir compte de l'avis de l'incapable majeur. Toutefois, l'attention est appelée sur le fait que dans certains cas, précisés par le juge, il convient également de recueillir le consentement des représentants légaux. Le Médecin responsable a la capacité de saisir le Procureur de la République si la santé ou l'intégrité corporelle du majeur protégé risque d'être compromise par le refus du représentant légal ou l'impossibilité de recueillir...

Bibliographic information