Revue de Paris, Volume 37

Front Cover
Demengeot & Goodman, e.a., 1832
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 424 - Voilà , dit-on , ce que c'est que l'homme ! et celui qui le dit, c'est un homme; et cet homme ne s'applique rien, oublieux de sa destinée; ou s'il passe dans son esprit quelque désir volage de s'y préparer, il dissipe bientôt ces noires idées; et je puis dire, messieurs, que les mortels n'ont pas moins de soin d'ensevelir les pensées de la mort, que d'enterrer les morts mêmes.
Page 272 - L'hirondelle en volant effleure le rivage ; Tremblante pour ses œufs, la fourmi déménage ; Et des affreux corbeaux les noires légions Fendent l'air qui frémit sous leurs longs bataillons. Vois les oiseaux des mers et ceux que les prairies Nourrissent près des eaux sur des rives fleuries ; De leur séjour humide on les voit s'approcher, Offrir leur tête aux flots qui battent le rocher, Promener sur les eaux leur troupe vagabonde ; Se plonger dans leur sein, reparoître sur l'onde, S'y replonger...
Page 348 - Où trouver de l'énergie à Paris? Un poignard est une curiosité que l'on y suspend à un clou doré, que l'on pare d'une jolie gaine. Femmes, idées, sentiments, tout se ressemble. Il n'y existe plus de passions, parce que les individualités ont disparu. Les rangs, les esprits, les fortunes ont été nivelés, et nous avons tous pris l'habit noir comme pour nous mettre en deuil de la France morte.
Page 188 - La troupe défile d'abord en bon ordre, mais l'arrière-garde n'a pas l'air d'être aussi bien disciplinée que le premier rang. On devine qu'il a fallu enivrer plus d'un brave pour le convaincre du bon droit du roi Georges. Rien de burlesque comme ces groupes de soldats ivres, de filles de joie et...
Page 365 - ... nuances se fondent, où les raisonnements s'abolissent en un seul, en une dernière réflexion qui se confond dans un désir et qui le corrobore. Plus la résistance a été longue, plus puissante alors est la voix de l'amour. Ici donc s'arrête cette leçon ou plutôt cette étude faite sur l'écorché...
Page 357 - ... faire vibrer toutes les cordes sensibles , pour étudier les sons qu'elle en tire. Son silence est aussi dangereux que sa parole. Vous ne savez jamais si , à cet âge , elle est franche ou fausse , si elle se moque ou si elle est de bonne foi dans ses aveux. Après vous avoir donné le droit de lutter avec elle , tout à coup , par un mot , par un regard, par un de ces gestes dont elles ont éprouvé la puissance , elles ferment le combat et vous abandonnent; restant maîtresses de votre secret...
Page 280 - Éphèse , comme vous savez , remonte aux premiers âges ; ce furent, dit-on, les Amazones qui les premières, sous le règne de Thésée , sacrifièrent à la déesse sur les rives du Caystre; elles déposèrent dans le tronc d'un ormeau une Diane de cèdre ou d'ébène grossièrement taillée.
Page 412 - ... pour leurs pensions : rien ne les en détachera ; c'est à la vie et à la mort; ils y sont mariés comme les Gaulois à leurs épées, les chevaliers à l'oriflamme, les huguenots au panache blanc de Henri IV, les soldats de Napoléon au drapeau tricolore; ils ne mourront qu'épuisés de serments à tous les régimes, après en avoir versé la dernière goutte sur leur dernière place. Ces eunuques de la quasi-légitimité dogmatisent...
Page 238 - La lune répandait sur mes vêtements de fer sa froide et morne clarté : Le général est mort après cent combats. Le brave guerrier revient après dix ans d'absence. A son retour, il va voir l'empereur. L'empereur est assis sur son trône ; Tantôt il accorde une des douze dignités, Tantôt il distribue cent ou mille onces d'argent. L'empereur me demande ce que je désire.
Page 324 - D'un cœur joyeux et volontaire; Faut les injures pardonner, Et à ses ennemis bien faire ; S'éjouir en mélancolie Et tourment dont la chair s'émeut; Aimer la mort comme la vie : Ne fait pas ce tour-là qui veut.

Bibliographic information