Les negotiations de Monsieur le President Jeannin, Volume 4

Front Cover
Chez Andre de Hougenhutsen, 1695 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Bien estimé-je , si on peut remettre cet article après la paix , qu'il y aura moyen d'en sortir mieux que maintenant. On m'a parlé de transférer ce commerce des Indes en France , et les marchands de la compagnie disent hautement que si on le leur veut ôter , ils se retireront en France ou en Angleterre pour le continuer. Ce n'est le temps...
Page 486 - Etats , à ce qu'ils veulent prolonger le délai qui expire à la fin de ce mois jusques au dix ou douzième du prochain. sans licencier leursdits députés. Je lui ai remontré qu'il avoit attendu bien tard à me requérir de cela , d'autant que vous ne pouviez plus recevoir mon commandement devant la fin de ce mois , et partant que lesdits députés ne fussent séparés ; que vous aviez obtenu à ma...
Page 401 - ... à propos; que nous nous étions néanmoins abstenus jusqu'à présent d'en parler en public , crainte d'interrompre la paix ; mais la voyant comme rompue au refus d'accorder cette liberté, nous ne pouvions plus différer, mais étions tenus d'en faire une sérieuse et très-affectionnée instance envers messieurs les Etats, pour satisfaire à ce qui nous a été commandé.
Page 417 - ... avec le Roi pour la défense de leurs possessions , mais il ne veut point faire mention des Etats. Nous persistons au contraire , et disons que l'un est inutile sans l'autre. Ils répliquent qu'ils l'entendent ainsi, mais qu'ils ne le veulent pas dire ni écrire, ce que nous jugeons impertinent ; et quand ils parlent des alliances, ils déclarent qu'ils ne veulent celle du prince de Galles avec madame Isabelle , si quant et quant l'on ne fait celle de M. le Dauphin avec la fille d'Angleterre...
Page 186 - ... tirer le même avantage , si elle leur étoit heureuse , que s'ils la leur faisoient comme à sujets rebelles. Et combien que j'aie depuis appris qu'ils changeoient de langage, si montrent- ils avoir tant de désir à la paix , qu'ils seront pour y consentir.
Page 136 - La différence n'en est pas grande: je l'ai tracée en la copie de l'une d'icelles que nous vous envoyons. Je crains fort que cette négociation tire en longueur; et partant qu'elle nous prive de votre présence plus que vos amis ne désirent, et moi plus que tout autre qui vous remercie derechef des faveurs que mon neveu reçoit de vous , en vous priant vous en revancher en me commandant pour votre service; car vous serez obéi d'entière affection. A tant je prie Dieu, monsieur, qu'il vous conserve...
Page 175 - Indes ne peut continuer son trafic , on la pourroit avoir en France. Que s'il lui est loisible de faire ledit trafic , et que ce soit sans hostilité , qu'on en peut encore faire une en France , laquelle y allant en forme de guerre fera sans doute plus de profit que l'autre, à cause des prises sur les Espagnols et Portugais.
Page 76 - Roi, fous l'obligation & hypothèque de tous & un chacun nos biens préfens & à venir, garder & obferver inviolablement, fans jamais aller ni venir au contraire , directement ou indirectement -, en quelque forte & manière que ce foit ; en témoin de quoi nous avons fait mettre notre fcel à ces Préfentes.
Page 40 - Tous lesdits princes ont consenti de comparoître à la diète impériale, l'archiduc Ferdinand y présidant et représentant la personne dudit Empereur, lequel l'a voulu préférer à ses frères pour plaire au roi d'Espagne, et se venger de sesdits frères. A quoi nul desdits princes n'a contredit, comme ils ne font que de parole, à tout ce que ledit Empereur entreprend contre les libertés de l'Empire, par où on reconnoît leur foiblesse et division. Je n'ai pas opinion que le landgrave de Hessen...
Page 35 - ... réussisse ou non, de leur entière perdition ; car il sera difficile que la partie ou faction qui aura succombé, rentre sincèrement et fidèlement en l'union de l'autre, pour après épouser les affaires de la guerre ou de la paix, ainsi qu'il écherra, et sera nécessaire pour profiter de l'une ou de l'autre : tellement que je n'en puis attendre que tout malheur pour...

Bibliographic information