Vasconiana, ou Recueil des bons mots, des pensées les plus plaisantes, et des rencontres les plus vives des Gascons

Front Cover
Chez Michel Brunet, 1710 - Anas - 485 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 483 - We may despise the world, but we cannot do without it." On prend le peuple par les oreilles, comme on fait un pot par les anses. Fr. prov. — " The people are to he taken by the ears, as a pot is by the handle.
Page 132 - Depuis assez longtemps je conservols mon cœur, Que depuis peu je trouve à dire. Soit dit, Philis, sans vous mettre en courroux, L'auriez-vous point pris par mégarde ? Faites du moins qu'on y regarde : Je crois, sans y penser l'avoir laissé chez vous.
Page 370 - Soutenu par des airs affables, engageans, Que la Nature ou l'Art donne à certaines gens ; , Et tout le mal vient du contraire. La c hofe paroitra plus claire. Par l'exempleopofcde ces deux Artifans. Jadis les beaux Ans dans la Grece, Etoient poulfez au plus haut point, La Sculpture fur tout en force , en hardielfe, En genie, endélicatefle, Aux autres ne le cedoitpoînt.
Page 272 - Je croy qu'il en eft d'un homme qui aime, comme d'un moineau pris à la glu ; plus il fe débat , plus il s'embarrafle.
Page 218 - Un Gafcon étant dans un jeu de paume, comme il regardoit par la galerie , un autre qui étoit auprès de lui, voyant venir à lui une balle...
Page 284 - Officier qui vient acheter vôtre cheval. Un Officier, répondit le Seigneur , tant mieux , voilà ce qu'il nous faut. C'eft comme cela que je les aime, Qui êtes-vous , Monfieur , dit-il à l'Officier ? Monfieur , répondit-il , je fuis Capitaine-de Cavalerie.
Page 342 - ... demander ce qu'il y avoit de nouveau à S. Germain > Le Maréchal luy dit que le Roy étoit irrité contre les Gafcons , qui n'étoient jamais dans leur devoir ; & qu'apurement Bordeaux en pourroit fouffirir.
Page 367 - Les jeunes gens difent ce qu'ils font, les vieillards ce qu'ils ont fait, & les fots ce qu'ils ont envie de faire.
Page 361 - Le sage songe avant que de parler à ce qu'il doit dire ; le fou parle , et ensuite songe à ce qu'il a dit.

Bibliographic information