Page images
PDF
EPUB

ACADÉMIE

DES

SCIENCES MORALES ET POLITIQUES.

XIV

3か 2.9

DE

L'ACADÉMIE

DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES

COMPTE RENDU

PAR

MM. LOISEAU ET CH. VERGÉ

sous la direction

DE M. MIGNET

SECRÉTAIRE perpétuel de L'ACADÉMIE

DEUXIÈME SÉRIE

TOME QUATRIÈME (XIV• DE LA Collection)

Deuxième Semestre de 1848

PARIS

A L'ADMINISTRATION DU COMPTE RENDU

DE L'ACADÉMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES

Rue des Poitevins, no 6

1848

LSoc 1621,53

RAPPORT

SUR LA

SITUATION ÉCONOMIQUE ET MORALE

DE L'ESPAGNE EN 1846,

PAR M. BLANQUI.

TROISIÈME PARTIE (1).

Il ne reste plus à l'Espagne que quelques vestiges de son ancienne splendeur industrielle, qui a toujours été très-exagérée par ses historiens; mais elle tend à renaître, et c'est surtout à ce point de vue que le pays a fait des progrès remarquables depuis quelques années. Nous allons les signaler d'une manière nette et rapide, tels qu'ils nous ont apparu après une étude toute spéciale, favorisée par la circonstance, assez rare en Espagne, d'une exposition des produits de l'industrie nationale. Et d'abord, comme le présent porte toujours à des degrés divers la trace du passé, et celui de l'industrie espagnole plus qu'aucun autre, il convient de rappeler en peu de mots les caractères distinctifs de cette industrie, jadis plus brillante que solide, et qui n'a cessé de vivre, en combattant, au sein des orages de la politique, de la religion et du système réglementaire le plus excessif, le plus aveugle et le plus absolu.

INDUSTRIE.

(1) Voir la 1 partie, t. III, (2a série), p. 213. · Nous donneron s altérieurement la seconde partie de ce rapport, qui est relative à l'agriculture.

« PreviousContinue »