Histoire de l'Académie royale des sciences

Front Cover
1749
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - ... par communication , comme un corps peut être embrafé par un autre qui l'a été avant lui , mais il faut toujours que celui de qui ils tiennent leur vertu ait été frotté, à peu près comme la flamme qui confume une bougie vient originairement d'une étincelle que le frottement ou la collifion à fait naître.
Page 457 - ... sont les points de partage des eaux de la Guiane. Celles qui prennent leur pente du côté du nord , forment les rivières de la côte de Cayenne...
Page 458 - ... de large . d'un bois dur et poli , que nous vîmes depuis chez le gouverneur du Para ; on peut juger de quelle hauteur et de quelle beauté sont les bois des bords de l'Amazone et de plusieurs rivières qui y tombent. J'ai mesuré un cèdre, dit Acuna (ch. 3i), d'une grosseur et d'une hauteur extraordinaires, qui avait 3o palmes de tour : les autres sont presque de mêmes dimensions. Sur les bords du Rio-Capibary...
Page 480 - Pendant les trois jours les plus voisins des pleines et des nouvelles lunes, temps des plus hautes marées, la mer, au lieu d'employer près de six heures à monter, parvient en une ou deux minutes à sa plus grande hauteur : on juge bien que cela ne peut se passer tranquillement.
Page 470 - MOyapoc ont l'adreffe de procurer artificiellement aux Perroquets des couleurs naturelles , différentes de celles qu'ils ont reçues de la nature , en leur tirant les plumes...
Page 463 - J'en ai vu depuis de plus grands; les yeux de cet animal n'ont aucune proportion à la grandeur de son corps; ils sont ronds et n'ont que trois lignes de diamètre; l'ouverture de ses oreilles est encore plus petite et ne paroît qu'un trou d'épingle.
Page 468 - Il avoit une autre fingularité plus remarquable ; fes oreilles , ies joues & fon mufeau ét oient teints d'un vermillon fi vif, qu'on avoit peine à fe perfuader que cette couleur fût naturelle. Je l'ai gardé pendant un an , & il étoit encore en vie , lorfque j'écrivois ceci prefque à la vue des côtes de France , où je me faifois un des Amazones.
Page 414 - On lui montra le lieu où périt un gouverneur de Maynas : mais les pièces d'un radeau n'étant point enchevêtrées ni clouées, la flexibilité des lianes qui les assemblent, produit l'effet d'un ressort qui amortirait le coup.
Page 463 - Il ne se rencontre pas en haute mer; il est même rare près des embouchures des rivières , mais on le trouve à plus de mille lieues de la mer dans la plupart des grandes rivières qui descendent dans celle des Amazones , comme dans le Guallaga , le Pastaça , etc. ; il n'est arrêté , en remontant l'Amazone, que par le Pongo ( cataracte ) de Borja , au dessus duquel on n'en trouve plus...
Page 428 - On en fait des bouteilles qui ne sont pas fragiles, des bottes, des boules creuses qui s'aplatissent quand on les presse et qui, dès qu'elles ne sont plus gênées, reprennent leur première figure. Les Portugais du Para ont appris des Omaguas à faire avec la même matière des pompes ou seringues qui n'ont pas besoin de piston : elles ont la forme de poires creuses, percées d'un petit trou à leur extrémité où ils adaptent une canule. On les remplit d'eau et, en les pressant lorsqu'elles sont...

Bibliographic information