L'Union générale: sa vie, sa mort, son programme

Front Cover
Nouvelle librairie parisienne, 1888 - 254 pages

From inside the book

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 190 - ... certain prix, ou qui, par des voies ou moyens frauduleux quelconques , auront opéré la hausse ou la baisse du prix des denrées ou marchandises, ou des papiers et effets publics, au-dessus ou audessous des prix qu'aurait déterminés la concurrence naturelle et libre du commerce...
Page 16 - Il est chargé d'assurer l'exécution des délibérations du conseil d'administration. Il représente la société vis-à-vis des tiers. Il signe la correspondance, les acquits ou endossements d'effets, les acceptations, les quittances des sommes dues à la société, les mandats sur la Banque, les traites ou mandats à ordre, tous traités, conventions, marchés, transactions, désistements, main-levées, et généralement tous actes ayant pour objet la réalisation des affaires autorisées par...
Page 159 - Si le prévenu n'est pas présent, le procureur impérial rendra une ordonnance à l'effet de le faire comparaître ; cette ordonnance s'appelle mandat d'amener. La dénonciation seule ne constitue pas une présomption suffisante pour décerner cette ordonnance contre un individu ayant domicile. Le procureur impérial interrogera sur-le-champ le prévenu amené devant lui.
Page 244 - La constitution d'un domaine mobilier mis à l'abri des perturbations politiques, soustrait aux convoitises de la société civile, donnant aux catholiques du monde entier l'assurance d'établir sur de larges bases le budget nécessaire du Saint-Siège...
Page 16 - ... société vis-à-vis des tiers. Il signe la correspondance, les acquits ou endossements d'effets, les acceptations, les quittances des sommes dues à la société, les mandats sur la Banque, les traites ou mandats à ordre, tous traités, conventions, marchés, transactions, désistements, main-levées, et généralement tous actes ayant pour objet la réalisation des affaires autorisées par le conseil d'administration. Il dirige le travail des bureaux. Il effectue les recettes et dépenses...
Page 155 - Celui-ci, un peu désappointé de voir que, cette fois encore, l'occasion d'intervenir lui échappait, déclare d'abord que le fait n'a rien de délictueux. Puis, tout à coup, il se frappe le front, il avait trouvé ! Il explique à son visiteur que l'opération semblait régulière, mais que cependant, s'il avait des griefs contre l'Union, il pouvait, en déposant une plainte, donner à la justice le moyen de sauvegarder ses intérêts...
Page 191 - ... mesurent, mais aussi les choses incorporelles, en tant qu'elles sont l'objet des spéculations du commerce à un prix habituellement déterminé par la concurrence libre du marché; « Considérant qu'il est certain que le prix des actions des sociétés est bien habi...
Page 155 - Loew saisit une plume et la tend à M. Lejeune. Alors, dans le cabinet du magistrat, en quelque sorte sous sa dictée, avec son papier, son encre, sa plume, la plainte mensongère est signée... A peine at-il fini que le signataire a comme un remords. Qu'allait-on faire du document qu'il s'était laissé entraîner à rédiger ? Il prie qu'on le laisse réfléchir jusqu'au lendemain 15.
Page 155 - D'un geste impérieux, avec un air vainqueur, le procureur de la République congédie M. Lejeune et l'indigne magistrat s'éloigne précipitamment, tout fier d'emporter la feuille encore humide qui allait causer la ruine de tant de familles et le suicide de tant de malheureux. La scène se passait le 1er février, à trois heures de l'après-midi. Trois heures après, au milieu d'une séance, le président de l'Union générale était invité à sortir de la salle où se trouvaient réunis les administrateurs...

Bibliographic information