Courier français. Assemblée nationale, Volume 6

Front Cover
1790
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - Le comité s'est attaché depuis sa création à rechercher avec un zèle infatigable les auteurs de. la conspiration formée au mois de juillet dernier contre l'Assemblée nationale et contre la ville de Paris ; conspiration dans laquelle, sous prétexte de conciliation et de précautions pour la tranquillité publique, on a si cruellement surpris la religion d'un roi protecteur de la liberté et le premier ami de son peuple. Le comité s'est également empressé de rechercher les auteurs d'une...
Page 13 - ... appartenir à une source différente, et qui a excité l'indignation et la douleur de tous les. bons citoyens ; crime déjà constaté par la notoriété publique, et qui...
Page 13 - Le Comité s'est attaché depuis sa création , à rechercher avec un zèle infatigable , les auteurs de la conspiration formée au mois de juillet dernier , contre l'Assemblée Nationale, et contre la ville de Paris; conspiration dans laquelle, sous prétexte de conciliation et de précautions pour la tranquillité publique , on a si cruellement surpris la religion d'un roi , protecteur de la liberté et le premier ami de son peuple.
Page 7 - Les compromis qui ne fixeront aucun délai , dans lequel les arbitres devront prononcer , et ceux dont le délai sera expiré , seront néanmoins valables, et auront leur exécution , jusqu'à ce qu'une des parties ait fait signifier aux arbitres qu'elle ne veut plus tenir à l'arbitrage.
Page 6 - Palais-Royal, me fit éveiller, et vint médire qu'un exprès de la garde nationale était venu donner, à son corps-de-garde , des nouvelles de Versailles ; mais elles ne contenaient aucun détail, ni le récit d'aucun événement. Le même jour , vers huit heures du matin , je me mis en route pour me rendre à l'Assemblée nationale. Tout me parut tranquille jusqu'à l'entrée du pont de Sèvres; mais là, je rencontrai les têtes des malheureuses victimes de la fureur du peuple. Je dois dire cependant...

Bibliographic information