Carnet de la sabretache: revue d'histoire militaire rétrospective, Volume 7

Front Cover
Berger-Levrault et cie., 1899 - France
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 294 - La république est mal gouvernée depuis deux ans. Vous avez espéré que mon retour mettrait un terme à tant de maux ; vous l'avez célébré avec une union qui m'impose des obligations que je remplis ; vous remplirez les vôtres, et vous seconderez votre général avec l'énergie, la fermeté et la confiance que j'ai toujours vues en vous.
Page 69 - Général, l'expression de la haute considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être votre très humble et très obéissant serviteur.
Page 293 - Il use de ce droit pour amener la paix extérieure, que vos longs sacrifices et l'humanité réclament. — Le salut commun, la prospérité commune : tel est le but de cette mesure constitutionnelle : il sera rempli. — Et vous, habitants de Paris, soyez calmes; dans peu la présence du corps législatif vous sera rendue.
Page 294 - ... mettrait un terme à tant de maux ; vous l'avez célébré avec une union qui m'impose des obligations que je remplis: vous remplirez les vôtres, et vous seconderez votre général avec l'énergie, la fermeté et la confiance que j'ai toujours vues en vous. » La liberté , la victoire et la paix replaceront la République française au rang qu'elle; occupait en Europe, et que l'ineptie ou la trahison a pu .seule lui faire perdre. Vive la République!
Page 295 - Prêtez avec nous le serment que nous faisons d'être fidèles à la République une et indivisible, fondée sur l'égalité, la liberté et le système représentatif.
Page 293 - Anciens décrète en outre l'adresse suivante aux Français : « FRANÇAIS, « Le conseil des Anciens use du droit qui lui est délégué par l'article 102 de la Constitution, de changer la résidence du Corps législatif.
Page 369 - Em., afin qu'elle en fasse part aux deux collèges. En effet, quel organe pouvions-nous plus naturellement choisir, que celui d'un prince à la sagesse duquel a été confié le soin de préparer le premier statut fondamental? Nous aurions attendu que ce statut eût été arrêté par le congrès et nous eût été donné en communication, s'il ne devait pas contenir des dispositions qui nous regardent personellement.
Page 83 - Comme nous étions loin de l'armée, nous avons été attaqués deux fois par les Cosaques. Ces coquins-là nous ont mis au pain et à l'eau pendant 18 jours. M. Daru a eu la bonté d'être en peine de moi. Il est arrivé ici le 8 et depuis n'a pas eu le temps de respirer. Nous avons presque tous perdu nos équipages et sommes réduits à ce que nous avons sur le corps. Tous les petits désagréments sont pour les riches de l'armée. Le soldat regorge de napoléons, d'or, de diamants, de perles,...
Page 294 - Je l'ai accepté pour seconder les mesures qu'il va prendre, et qui sont toutes entières en faveur du peuple. La République est mal gouvernée depuis deux ans. Vous avez espéré que mon retour mettrait un terme à tant de maux ; vous l'avez célébré avec une union qui m'impose des obligations que je remplis ; vous remplirez les vôtres, et vous seconderez votre général...
Page 370 - Rhin, et ses armées ne le franchiront plus, à moins qu'il ne faille garantir l'empire germanique et ses princes, qui lui inspirent tant d'intérêt par leur affection pour elle, et par leur utilité pour l'équilibre de l'Europe. » Si ces on dit sont nés de l'oisiveté, nous y avons assez répondu. > S'ils doivent leur origine à l'inquiète jalousie de quelques puissances habituées à crier sans cesse...

Bibliographic information