Revue générale, biographique, historique, etc. Le Biographe universel et l'historien [ed. by E. Pascallet]., Volume 5

Front Cover
E. Pascallet
1843
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 230 - Généraux, vous qui n'avez ici ni place ni droit de parler, vous n'êtes pas fait pour nous rappeler son discours. Cependant, pour éviter toute équivoque et tout délai, je vous déclare que si l'on vous a chargé de nous faire sortir d'ici, vous devez demander des ordres pour employer la force, car nous ne quitterons nos places que par la puissance de la baïonnette.
Page 464 - Les ports de la Partie Française de Saint-Domingue seront ouverts au commerce de toutes les nations. Les droits perçus dans ces ports, soit sur les navires, soit sur les marchandises, tant à l'entrée qu'à la sortie, seront égaux et uniformes pour tous les pavillons, excepté le pavillon Français en faveur duquel ces droits seront réduits de moitié.
Page 44 - ... qui ne se servent des plus saintes espérances de l'humanité que comme d'une arme pour conquérir les positions politiques ; qui, lorsqu'ils sont parvenus à se saisir du gouvernement, traînent dans les récriminations et dans l'insulte le drapeau qui les a menés à la victoire, blasphèment ce qu'ils ont adoré, adorent ce qu'ils ont brisé, et font croire au peuple, perverti par de tels exemples, qu'il n'ya ni vérité ni mensonge, ni vertu ni crime en politique, et que le monde est au plus...
Page 109 - Je n'entends pas seulement par ce mot une aristocratie ou une démocratie, mais en général tout gouvernement guidé par la volonté générale , qui est la loi.
Page 91 - On dirait, à les entendre, que le génie des hommes politiques ne consiste qu'en une seule chose, à se poser là sur une situation que le hasard ou une révolution leur a faite, et à y rester immobiles, inertes, implacables « Oui, implacables à toute amélioration. Et si c'était là, en effet, tout le génie de l'homme d'État chargé de diriger un gouvernement, mais il n'y aurait pas besoin d'homme d'État, une borne y suffirait.
Page 11 - Sainte-Hélène, dont le géant captif l'avait si glorieusesement mais si vainement ressuscité : nous touchons à l'époque du droit et de l'action de tous, époque toujours ascendante, la plus juste, la plus morale, la plus libre de toutes celles que le monde a parcourues jusqu'ici, parce qu'elle tend à élever l'humanité tout entière à la même .'.. \ dignité morale, à consacrer l'égalité politique et civile de tous les hommes devant l'État, comme le Christ avait consacré leur égalité...
Page 67 - C'est vrai ! M. DE LAMARTINE. 1830 n'a pas su se créer son action et trouver son idée. Vous ne pouviez pas refaire de la légitimité : les ruines de la Restauration étaient sous vos pieds; vous ne pouviez pas faire de la gloire militaire : l'Empire avait passé, et ne vous avait laissé qu'une colonne de bronze sur une place de Paris. Le passé vous était fermé; il vous fallait une idée nouvelle. Vous ne pouviez pas emprunter à...
Page 93 - ... quand on ne l'aurait vue qu'une fois. Elle rassemblait tout, et les contraires ne s'y combattaient point. Elle avait de la gravité et de la galanterie, du...
Page 94 - C'est ce talent si rare, et qu'il avait au dernier degré , qui lui tint tous ses amis si entièrement attachés toute sa vie , malgré sa chute, et qui, dans leur dispersion , les réunissait pour se parler de lui, pour le regretter, pour le désirer, pour se tenir de plus en plus à lui...
Page 67 - Il ne faut pas se figurer. Messieurs, que, parce que nous sommes fatigués des grands mouvements qui ont remué le siècle et nous, tout le monde est fatigué comme nous et craint le moindre mouvement. Les générations qui grandissent derrière nous ne sont pas lasses , elles ; elles veulent agir et se fatiguer à leur tour : quelle action leur avez-vous donnée?

Bibliographic information