Histoire de Madame Du Barry: d'après ses papiers personnels et les documents des archives publiques; précédée d'une introduction sur Madame de Popadour, le Parc-aux-cerfs et Mademoiselle de Romans, Volume 3

Front Cover
L. Bernard, 1883
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 160 - Comtesse, que j'ai l'honneur de vous faire agréer l'hommage de mon respect avec lequel j'ai l'honneur d'être votre très humble et très obéissant serviteur.
Page 304 - Wolff, commis greffier du tribunal, en l'une des salles de l'auditoire au palais, et en présence de l'accusateur public, avons fait amener de la maison d'arrêt le nomméc Cordaye auquel avons demandé ses noms, âge, profession, pays et demeure?
Page 274 - ... consacré à payer ses plaisirs. Cet exemple, ajouté à tant d'autres, prouve de plus en plus que le libertinage et les mauvaises mœurs sont les plus grands ennemis de la liberté et du bonheur des peuples. En frappant du glaive de la loi une Messaline coupable d'une conspiration contre...
Page 339 - Convention nationale, sont convaincus d'être les auteurs ou complices de la conspiration qui a existé contre l'unité et l'indivisibilité de la République, contre la liberté et la sûreté du peuple français ; •» Faisant droit sur le réquisitoire de l'accusateur public, condamne lesdits Egalité et Coustard à la peine de mort...
Page 409 - Cartigny, écuyer, conseiller secrétaire du Roi, maison, couronne de France et de ses finances...
Page 15 - L'été de 1778 fut extrêmement chaud : juillet et août se passèrent sans que l'air eût été rafraîchi par un seul orage. La reine, incommodée par sa grossesse, passait les jours entiers dans ses appartements exactement fermés, et ne pouvait s'endormir qu'après avoir respiré l'air frais de la nuit, en se promenant, avec les princesses et ses frères, sur la terrasse au-dessous de son appartement. Ces promenades ne firent d'abord aucune...
Page 422 - Mandons et ordonnons à tous huissiers sur ce requis de mettre ledit jugement à exécution ; à nos procureurs généraux et à nos procureurs près les tribunaux de première instance, d'y tenir la main; à tous commandants et officiers de la force publique, de prêter main-forte lorsqu'ils en seront légalement requis.
Page 58 - Hélas ! puisse de même, au comble de l'outrage. Se sentir revêtu de force et de courage Le citoyen * flétri par l'absurde fureur D'un...
Page 193 - Marat, factieux et anarchiste de premier ordre, et désorganisateur du despotisme dans les deux hémisphères depuis vingt ans.
Page 478 - Barry sur la ville, la cour et les salons de Paris sous Louis XV, par le baron de LamotheLangon.

Bibliographic information