Journal historique et littéraire, Volume 5

Front Cover
Comptoir universel dʹimprimerie et de librairie, 1888 - Belgian literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 166 - Hommes ! ne dites pas , en adorant ces pages : Un Dieu les écrivit par la main de ses sages. Dieu ne se taille pas la plume de roseau , Ni le burin de fer, ni l'aile de l'oiseau...
Page 168 - Ne donnez point au juge un meurtre légitime, \e sachez pas le nom de cet homme de sang Qui simule un forfait tout en le punissant ! Quand du bien et du mal tout cœur a la science, Le juge et le bourreau sont dans sa conscience : Jusqu'à ce qu'au remords le crime ait satisfait, La peine du...
Page 168 - Vous n'établirez point de juges ni de rois Pour venger la justice ou vous faire des lois ; Car, si vous élevez l'homme au-dessus de l'homme, De quelque nom sacré que le monde le nomme, En voyant devant lui ses frères à genoux Son orgueil lui dira qu'il est plus grand que vous, II lira sur vos fronts le joug de vos misères ; Vous aurez des tyrans où Dieu voulut des frères.
Page 170 - Ceux-là fuyant la foule et cherchant les retraites Ont avec le désert des amitiés secrètes ; Sur les grèves des flots en égarant leurs pas Ils entendent des voix que nous n'entendons pas, Ils savent ce que dit l'étoile dans sa course, La foudre au firmament, le rocher à la source, La vague au sable d'or qui semble l'assoupir , Le bulbul à l'aurore et le cœur au soupir. Les cornes des béliers rayonnent sur leurs têtes.
Page 500 - Aucune bulle, bref, rescrit, décret, mandat, provision, signature servant de provision, ni autres expéditions de la cour de Rome, même ne concernant que les particuliers, ne pourront être reçus, publiés, imprimés, ni autrement mis à exécution, sans l'autorisation du gouvernement.
Page 170 - C'est dans leur transparente et limpide pensée Que l'image infinie est le mieux retracée Et que la vaste idée où l'Eternel se peint D'ineffables couleurs s'illumine et se teint ! Ceux-là, fuyant la foule et cherchant les retraites, Ont avec le désert des amitiés secrètes ; Sur les grèves des flots en égarant leurs pas...
Page 172 - II est , parmi les fils les plus doux de la femme , Des hommes dont les sens obscurcissent moins l'âme, Dont le cœur est mobile et profond comme l'eau , Dont le moindre contact fait frissonner la peau , Dont la pensée , en proie à de sacrés délires , S'ébranle au doigt divin , chante comme des lyres ; Mélodieux échos semés dans l'univers Pour comprendre sa langue et noter ses concerts...
Page 167 - Mes ouvrages et moi nous ne sommes pas deux, Comme l'ombre du corps je me sépare d'eux; Mais si le corps s'en va, l'image s'évapore : Qui pourrait séparer le rayon de l'aurore?
Page 172 - Mais si quelqu'un de ceux que vous écouterez Prétend vous éblouir de prodiges sacrés ; S'il vous dit que le ciel, dont il est l'interprète, A mis entre ses mains la foudre ou la baguette, Que la marche des cieux se suspend à sa voix, Que la sainte nature intervertit ses lois, Que la pierre ou le bois lui rendent des oracles, Et que pour la raison il est d'autres miracles Que l'ordre universel...
Page 12 - Le maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements d'hommes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés, églises et autres lieux publics ; 4°...

Bibliographic information