Etat de la généralité d'Alençon sous Louis XIV

Front Cover
Loyer-Fontaine, 1890 - Alençon (France) - 429 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Etat de la généralité d'Alençon sous Louis XIV.
de Louis Duval - 1890 - 429 pages
Page 280
Le fief de la Heaulle, par un huitième de fief, appartenant à l'abbaye de
Saint-Martin-de-Sées. ...
 

User Review - Flag as inappropriate

hardy de vicques

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 392 - Chalmazel et de lui pris et reçu le serment en tel cas requis et accoutumé, il le mette et institue ou fasse mettre et instituer de par nous en possession de ladite charge de gouverneur...
Page 372 - Et affin que ce soit chose ferme et stable à tousjours, nous avons faict mettre...
Page 378 - Vanolles , chevalier, conseiller du roy en ses conseils , maistre des requestes ordinaire de son hostel...
Page 136 - ... on n'arrête pas un seul moment, ce sont des mails et des promenades par-tout, toutes les montagnes aplanies, la rue d'enfer, un chemin de paradis; mais non, car on dit que le chemin en est étroit et laborieux, et celui-ci est large, agréable et délicieux.
Page 372 - Si DONNONS EN MANDEMENT à nos amez et feaux Conseillers, les Gens tenans nostre Cour de Parlement à Paris...
Page xliv - Comme vous connoissez l'avantage qui revient de ces manufactures, vous devrez incessamment vous informer des moyens de les rendre plus parfaites et de les augmenter. Et comme le principal défaut vient de ce que tous les points de France ne sont pas si fermes ni si blancs que ceux de Venise, je vous envoyé l'extrait d'une lettre de M.
Page 392 - ... obéir et entendre de tous ceux et ainsi qu'il appartiendra, ès choses touchant et concernant la dite charge ; car tel est notre plaisir.
Page 335 - Méfiant, conseiller du roy en ses conseils, maître des requêtes ordinaires de son hôtel, intendant de justice, police et finances en la généralité de Soissons.
Page 397 - Majesté ou ses héritiers aulcune iinance, de laquelle elle les a deschargé par le présent brevet qu'elle a voulu signer de sa main et estre contresigné par moy, Conseiller Secrétaire d'Estat et de ses commandements et finances.
Page 393 - Croissy, écuyer, conseiller secrétaire du Roy, maison et couronne de France et de ses finances...

Bibliographic information