Page images
PDF
EPUB

OEUVRES

DE

TURGOT.

Imprimerie de HENNUYER et TURPIN, rue Lemercier, 24. Batignolles.

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

DE LETTRES INÉDITES,

DES QUESTIONS SUR LE COMMERCE,

ET D'OBSERVATIONS ET DE NOTES NOUVELLES

PAR

MM. EUGÈNE DAIRE ET HIPPOLYTE DUSSARD

et précédée

D'UNE NOTICE

SUR LA VIE ET LES OUVRAGES DE TURGOT

PAR

M. EUGÈNE DAIRE.

Tome Second

& PARIS

C

GUILLAUMIN, LIBRAIRE,

Edreur du Dictionnaire du Commerce et des Marchandises, du Journal des Économistes,
et de la Collection des principaux Economistes.

Rue Saint-Marc, 10, Galerie de la Bourse, 5.

Icon 260,1

HARVARD COLLEGE LIBRARY

1860. may 28.

1509 43-182 14

OEUVRES DE TURGOT.

TRAVAUX

RELATIFS A LA DISETTE DE 1770 ET 1771,

DANS LA GÉNÉRALITÉ DE Limoges.

I. INSTRUCTION sur la forMATION DES BUREAUX DE CHARITÉ.

II. LETTRE CIRCULAIRE AUX CURÉS DE LA PROVINCE.

III. Lettre CIRCULAIRE AUX SUBDÉLÉGUÉS DE L'INTENDANCE.

IV. CONSTITUTION DES ATELIERS DE CHARITÉ.

V. INSTRUCTION SUPPLÉMENTAire pour la destruction de la MENDICITÉ.

VI. ARRÊT DU CONSEIL D'ÉTAT POUR LE MAINTIEN DE LA LIBERTÉ DU Commerce des

GRAINS.

VII. ORDONNANCE QUI IMPOSE AUX PROPRIÉTAIRES L'OBLIGATION DE NOURrir leurs COLONS OU MÉTAYERS.

VIII. ORDONNANce qui charge LES PROPRIÉTAIRES ET Habitants de chaque PAROISSE DE POURVOIR A LA SUBSISTANCE DES PAUVRES JUSQU'A LA RÉCOLTE PRO

CHAINE.

IX. LETTRE D'ENVOI DE L'ORDONNANCE CI-DESSUS AUX SUBDÉLÉGUÉS.

X. ORDONNANCE PORTANT SUSPENSION DES LOIS SUR LE TIMBRE ET LE CONTRÔLE, ET DES PRIVILÉges des huisSIERS ROYAUX.

XI. ORDONNANCES POUR LE MAINTIEN DE LA liberté du commerce des GRAINS.
XII. ARRÊT DU CONSEIL D'ÉTAT QUI CASSE L'ORDONNANCE DU LIEUTENANT de poLICE
DE LA VILLE D'ANGOULÈME, PORTANT ATTEINTE A LA LIBERTÉ DE CE COMMERCE.
XIII. LETTRE AU CHANCELIER, SUR LE PAYEMENT des rentes en GRAINS PENDANT LA

XIV.

AU CONTRÔLEUR-GÉNÉRAL, DES OPÉRATIONS RELATIVES A LA

DISETTE.
COMPTE-RENDU,
DISETTE.

OBSERVATIONS DE L'ÉDITEUR.

Il y avait neuf ans que Turgot, après avoir refusé l'intendance de Lyon', dévouait son existence au bien public dans la triste et pauvre généralité de Limoges, lorsqu'en 1770, le terrible fléau de la disette vint frapper cette province.

1

Voyez Lettre au contrôleur-général Bertin, tome I, page 511.

« PreviousContinue »