Page images
PDF
EPUB

LITTÉRAIRE.

ANNÉE M. DCC. LXXIV.

Par M. FRÉRON, des Académies d'Angers, de Montauban, de Nancy, d'Arras, de Caën, de Marseille, & des Arcades de Rome.

Parcere perfonis, dicere de vitiis, Mart,

TOME

SEPTIEME.

A PARIS,

Chez LE JAY, Libraire rue S. Jacques, au deffus de la rue des Mathurins, au Grand Corneille.

M. DCC, LXXIV.

[ocr errors][merged small][merged small]

L'ANNÉE

LITTÉRAIRE.

LETTRE I.

Eloge de LA FONTAINE qui a concouru pour le Prix de l'Académie de Marfeille en 1774; par M. de la Harpe. A Paris, chez la Combe Libraire, rue Chriftine; in-8° de 62 pages.

PARMI les fujets d'éloquence, pro

pofés depuis plufieurs années par différentes Académies, l'Eloge de la Fontaine eft peut-être celui auquel le Public a le plus applaudi, & cet intérêt fans doute eft le plus flatteur de tous les Panégyriques. Mais pourquoï cette prédilection pour le Fabuliste François? C'est qu'aucun Ecrivain n'a fait éprouver de plaifirs plus vrais à ANN. 1774. Tome VII.

A

fes Lecteurs; c'eft que jamais Poëte ne s'eft mieux peint dans fes ouvrages; c'eft que jamais grand homme n'a montré moins de prétentions. La gloire de la plupart des autres Ecrivains eft, pour ainfi dire, une conquête faite les armes à la main. La Fontaine est un ami qui ne demande rien, mais à qui l'on aime à donner de foi-même plus que les autres n'ont ravi. Joignez à toutes ces confidérations l'éclat qu'un généreux Etranger a répandu fur la victoire, & le furcroît d'émulation qu'il a excité en demandant la permiffion de joindre la fomme de 2000 livres à la Médaille de 300 liv. Vous fçavez que M. de Chamfort eft l'heureux athelète que l'Académie de Marseille a couronné. Son Difcours n'eft pas encore imprimé, ou du moins ne m'eft pas encore parvenu. Celui de M. de la Harpe voit le jour. Ce valeureux Champion, qu'on voit dans toutes les lices, n'a pas manqué de fe préfenter dans celle-ci. Vous allez juger de la trempe des armes avec lefquelles il a combattu.

"

Dès la première ligne il s'étonne

de l'hommage que l'on rend à la mémoire de la Fontaine. » Il eft donc auffi, » s'écrie-t'il, des honneurs publics pour » l'homme fimple & le talent aimable ! « Comment, dit un de mes amis en jettant les yeux fur ce fingulier début, eft-ce que M. de la Harpe s'imagine qu'on ne doit louer que les Ecrivains qui ont de l'orgueil & de la morgue? Pourquoi cette exclamation? II eft tout fimple, il est très-naturel que les louanges de la Fontaine fuivent ou précèdent celles des Corneilles, des Racines, des Molières. La Renommée conduit tous ces grands hommes du même pas à l'immortalité; fi la Fontaine eft plus aimable que fes Rivaux, ce n'est pour lui qu'un titre de plus.

M. de la Harpe fait enfuite des proteftations de défintéreffement au fujet des 2000 liv. ajoutées à la couronne. Il affure que, lorfqu'on eft digne de louer la Fontaine, on ne peut pas le louer autrement que pour lui-même. L'Académie de Marfeille femble avoir entré dans des vues auffi pures, en adjugeant le Prix à M. de Chamfort. Quoiqu'il en foit, la divifion du

« PreviousContinue »