Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Je ne veux point offrir d'énigmes aux Le&teurs;
Et je figne hardiment mes vers accufateurs.

Gilb...

A NEUWIED fur le Rhin.

1791. "

Fr1325/749,3/1991-02)

::ARVARD
UNIVERSITY
LIBRARY

Reptilhand
F.C. Sowell

JOURNAL

DE LA

CONTRE-RÉVOLUTION,

Rédigé par M. SULEAU,

Et dédié à toutes les Puiffances.

O! fageffe des Dieux, je te crois trop profonde;
Mais à quels plats tyrans as-tu livré le monde ?
Acheve, Catherine, et rends tes ennemis,
Le Grand Turc et les fots, éclairés et foumis.
VOLT.....

DE E terribles événemens se préparent; le monde eft dans l'attente d'une grande viciffitude. Depuis que le plus doux & le mieux policé de tous les peuples a fecoué fans résistance, & prefque fans effort, le joug de toute civilisation, la fcene politique eft ouverte au déchaînement de toutes les paffions, & à l'explosion de toutes les fureurs que l'efprit d'indépendance & la manie de l'égalité peuvent faire éclore.

Pour peu qu'on differe encore d'exterminer les moteurs de tant de défaftres, l'infurrection françoife n'aura été que le

prologue mefquin d'un drame épouvanta ble dont le dénouement rapide fera le tableau de la décompofition générale des gouvernemens qui, tous, après avoir confondu leurs ruines, viendront s'abymer comme de concert, dans le gouffre de la plus fanglante anarchie.

>

O vous! que le choix des peuples, ou le hafard dela naiffance, a prépofés à l'adminiftration des Empires, qu'attendez-vous pour fortir de cette ftupeur léthargique qui vous rend complices d'un fléau qui aura bientôt corrodé tous les élémens de l'organifation fociale? Affez & trop longtems vous êtes reftés fpectateurs indolens des progrès d'une flamme dévorante qui menace vos fceptres d'une fufion univerfelle: je ne me lafferai pas de vous redire que toutes les digues que vous tenteriez d'oppofer à ce torrent, ne ferviroient qu'à accroître fon impétuofité: vous n'avez qu'un moyen de vous préferver de fes ravages, & il eft tems de le vouloir efficacement; c'eft de le tarir dans fa fource.

Soyez du moins réunis par le danger commun: je ne vous parlerai point le langage des confidérations morales; (bien que leur alliance ne foit pas toujours à dédaigner par la faine politique) mais quand tous les refforts de la grande machine font ébranlés; quand tous les fondemens de la sûreté publique font ruinés, & que l'édifice du fyftême focial menace de s'écrouler, la raison d'Etat pour tous eft de facrifier

au falut général, les incertitudes de la peur, les lenteurs d'une fauffe prudence, les petites combinaifons de l'intérêt particulier, les funeftes fuggeftions du reffentiment, & les perfides calculs de la jaloufie.

Il feroit oifeux & fuperflu de s'appefantir fur une vérité fi palpable: mais dans ce moment décisif où les apôtres de la rebellion & de la licence mendient ou foudoient des fauteurs de leur pernicieuse doctrine, & non-contens de corrompre les peuples par la féduction des fophifmes, travaillent à affocier plufieurs Gouvernemens à leurs forfaits par l'appât d'un immenfe brigandage, il n'est pas inutile de jetter un coupd'oeil fur les vrais intérêts politiques & l'attitude de toutes les Puiffances.

Je commencerai par un apperçu rapide des difpofitions de l'Angleterre ; car c'eft principalement fur le génie remuant de ces fiers Infulaires, que les ennemis de toutes les lois divines & humaines ont fondé l'efpérance de trouver des complices. Froiffés entre l'orgueil d'une longue impunité & les anxiétés d'une confcience bourrelée de remords, les chefs des révoltés, tour-à-tour audacieux & rampans, ont enfin placé leur falut dans le fyftême d'un bouleversement général. Ils font prêts à tout facrifier au fuccès de cette abominable reffource. En brigands confommés, préfentant d'une main les armes de la terreur, & de l'autre offrant le partage du butin, ils propo

« PreviousContinue »