Journal de la contre-revolution

Front Cover
Chez l'auteure, 1791 - France
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 52 - Gens de l'Assemblée française se disant nationale; La saine raison vous requiert, en vertu du titre I", chapitre 1", section ir° des lois imprescriptibles du sens commun, de rentrer en vous-mêmes dans le délai de deux mois, à compter de ce jour, faute de quoi...
Page 52 - L'Assemblée nationale vous requiert, en vertu de la Constitution française, titre III, chapitre 2, section ni, article 2, de rentrer dans le royaume dans le délai de deux mois, à compter de ce jour, faute de quoi et après l'expiration dudit délai, vous perdrez votre droit éventuel à la régence.
Page 54 - ... j'ai respecté l'écriture et la signature de mon roi; mais l'omission totale du nom de frère, et, plus que tout, les décisions rappelées dans cette lettre, m'ont donné une nouvelle preuve de la captivité...
Page 36 - Ordres de l'Etat leurs droits véritables fondés fur les loix de la Monarchie , à chaque citoyen fes propriétés , au Royaume fon antique...
Page 15 - Sa majesté fait part à toutes les cours aux» quelles elle a envoyé la première circulaire » datée de Padoue, le 6 juillet, en y ajoutant » maintenant la Suède , le Danemarck , la Hol» lande et le Portugal , que l'état du roi de » France, qui donna lieu à ladite circulaire, » étant changé , elle croit devoir manifester » auxdites puissances sa façon de penser ac
Page 54 - Sire, mon frère et seigneur,« Le comte de Vergennes m'a remis hier une lettre qu'il m'a assuré m'avoir été adressée par votre majesté. La suscription, qui me donne un titre que je ne puis admettre, m'a fait croire que cette lettre ne m'était pas destinée; cependant ayant reconnu le cachet de votre majesté, je l'ai ouverte, j'ai respecté l'écriture et la signature de mon roi...
Page 36 - Indignés des calomnies par lesquelles on s'efforce de rendre suspect notre amour pour un frère , et notre soumission pour un roi que ses malheurs ne nous rendent que plus cher et plus respectable, nous croyons qu'il ne suffit pas de livrer les calomniateurs au mépris qu'ils méritent, mais que notre honneur nous engage à publier hautement une profession de foi qui fut et sera toujours la nôtre. Rétablir le respect...
Page 53 - Maj. , une lettre dont l'adrefle , malgré mes noms de baptême qui s'y trouvent , eft fi peu la mienne, que j'ai penfé la lui rendre fans l'ouvrir ; cependant, fur fon...
Page 54 - VM trouvera fimple que, fidele à nioh devoir & aux loix de, l'honneur, je n'obéifle pas à des ordres évidemment arrachés par la violence. Au furplus la lettre que j'ai eu l'honneur...
Page 35 - Une fuppoiuion aufTi incompatible avec les fentimens que toute la France nous connoît , & avec la conduite que nous avons toujours tenue , ne mériteroit de notre part aucune attention...

Bibliographic information